spot_imgspot_img

Politique / L’opposition soumet ses attentes au ministre de l’Intérieur

Au terme d’une marche de plus d’une heure d’horloge, partie de la place de la « Tolérance » du carrefour Rio, au ministère de l’Intérieur (3ème arrondissement), les leaders de dix partis politiques de l’opposition, qui réclament l’introduction de la biométrie dans le système électoral, ont demandé au secrétaire général dudit ministère de l’Intérieur d’être leur « fidèle interprète auprès de son chef», Jean François Ndongou.

« Nous sommes venus ici pour signifier au ministère de l’Intérieur, qui doit gérer le dossier de la biométrie, que le peuple veut de la biométrie. Nous vous demandons donc, de transmettre au ministre de l’Intérieur la volonté du peuple gabonais de voir les élections prochaines s’organiser à base de la biométrie », a déclaré Luc Bengono Nsie (président du Mouvement de redressement national (MORENA), membre du CPPA (Coalition pour les partis politique de l’opposition).

Meeting_marche_opposition_gabonaise_9« Nous sommes au ministère de l’Intérieur pour dire que quand on veut de la démocratie, on peut l’obtenir. Nous avons ici notre administration, notre tutelle et non le Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), qui sera aussi bénéficiaire de la biométrie. Quand elle sera faite, elle ne sera pas pour l’opposition ni encore pour le pouvoir. La biométrie sera pour tous, donc, pour le peuple gabonais », a lancé pour sa part, Me Louis Gaston Mayila, président de l’Union Pour la Nouvelle République (UPRN), membre de l’ACR (Alliance pour le changement et la restauration), qui a également tenu à remercier le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou pour le donné quitus à l’opposition d’organiser dans le calme ses activités (meeting et marche).

« Monsieur le Secrétaire général, nous vous demandons de transmettre notre message au ministre de l’Intérieur car, nous disons que pour les législatives de 2011, la biométrie doit être effective: c’est un problème qui concerne tout le monde et la balle est dans votre camp », s’est appesanti le président de l’Union Nationale, Zacharie Myboto par ailleurs président en exercice de la CPPA.

De fait, chacun dans son discours, a tenu à remercier les éléments des forces de sécurité pour l’encadrement exemplaire observé durant cette marche.

L’UPG, le PDS, le PSG, l’ANB et le Cercle Omega, cinq partis de l’ACR n’ont pas assisté à ce meeting et à cette marche dans la capitale gabonaise.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES