spot_imgspot_img

Santé / Fermeture attendue des structures sanitaires privées illicites

Face à la prolifération des structures sanitaires privées illicites et la pratique illégale de la médecine par des personnes non autorisées, les autorités entendent sévir par la fermeture des différentes officines, a-t-on appris.

Cette décision a été communiquée aux médecins, infirmiers, sages-femmes, entre autres (issus du secteur public et privé), exerçant, à Libreville et ses environs, à la faveur d’une réunion dirigée, lundi, par l’Inspecteur Général de la Santé (IGS), le Dr Stéphane Germain Iloko Boussengui.

Elle découle d’une inspection menée par le patron de l’IGS et qui a révélé des disfonctionnements énormes dans la pratique de la médecine en République Gabonaise en dépit des dispositions y relatives.

Il s’agit pour les corps de métiers agissant dans le domaine de la santé de « justifier de leurs capacités techniques, par un diplôme reconnu par le Gouvernement gabonais; d’être inscrit à l’Ordre des Médecins ou pour les expatriés, d’avoir une autorisation d’exercer la médecine ou les fonctions paramédicales ».

Faute de s’y conformer, trois(3) faux- médecins ont été récemment débusqués à la suite d’une inspection effectuée sur le terrain par l’IGS, augmentée, dans la foulée, par la mise sous scellées d’une trentaine d’établissements hors-normes, situés dans la capitale et sa périphérie.

Cette opération, annonce-t-on, devrait se poursuivre sur le reste du territoire national où les cliniques et autres cabinets de soins infirmiers voire d’analyses médicales de fortune se sont multipliés depuis plus d’une décennie devant, parfois, l’incapacité d’une catégorie de la population à accéder aux unités gérés par l’Etat.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES