spot_imgspot_img

L’un des plus vieux partis gabonais d’opposition fête son 29ème anniversaire à Bitam

Le Mouvement de redressement national (MORENA), l’une des plus vieilles formations politiques d’opposition au Gabon, a célébré, mercredi dernier, son 29ème anniversaire à Bitam, chef-lieu du département du Ntem, dans le Woleu-Ntem, province d’origine de son leader charismatique, le défunt Simon Oyono Aba’a.

A cette occasion, l’actuelle président du MORENA, Luc Bengone Nsi, a rappelé le rôle déterminant joué par Simon Oyono Aba’a au sortir de la conférence nationale de 1990.

Selon lui, Oyono Aba’a avait accepté d’entrer au gouvernement au début des années 1990 pour sauvegarder les acquis de son parti qui avait bravé le pouvoir sous le régime du parti unique.

Par ailleurs, M. Bengone Nsi, qui fut candidat à l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, avant de s’effacer au profit de l’ancien ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, s’est dit favorable à l’introduction de la biométrie dans la confection des listes électorales, dans la perspective des élections législatives de 2011.

Depuis l’élection présidentielle anticipée, la faction du MORENA que dirige Bengone Nsi a intégré de la Coalition des partis politiques pour l’alternance (CPPA).

Crée en 1981 par un groupe de personnalités dont Simon Oyono Aba’a, le MORENA s’était illustré cette année-là en organisant, à l’ancienne gare routière de Libreville, une marche qui fut sévèrement réprimée par les forces de l’ordre.

Plusieurs leaders du mouvement furent emprisonnés et condamnés à plus de 20 ans de prison ferme, avant d’être amnistiés quelques années plus tard par le président Omar Bongo Ondimba.

Entré en dissidence avec le régime en place plusieurs années plus tôt, le père Paul Mba Abessole, qui s’était exilé en France, après avoir échappé de justesse à la prison, prendra la tête du mouvement à Paris.

A l’issue de la conférence nationale de mars-avril 1990, qui avait débouché sur l’instauration du multipartisme intégral au Gabon, le MORENA éclate en plusieurs tendances, dont le MORENA originel, incarné par son leader charismatique Simon Oyono Aba’a.

Les autres tendances sont le MORENA unioniste du défunt Adrien Nguema Ondo, le MORENA de la calebasse, dont le maître à penser était Jean Pierre Nzoghé Nguema, et le MORENA Bûcherons de Paul Mba Abessole.

Au teme d’une décision judiciaire, le père Mba Abessole va abandonner cette appellation à son ancien lieutenant Pierre André Kombila, entré en dissidence, pour celle de Rassemblement pour le Gabon (RPG), une formation politique actuellement membre de la majorité républicaine avec pour tête de pont le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir).

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES