spot_imgspot_img

La COMILOG prévoit 61 milliards de FCFA d’investissement pour 2011-2012

La Compagnie des mines de l’Ogooué (COMILOG) envisage d’investir près de 61 milliards de FCFA au cours de la période 2011-2012, pour plafonner sa capacité de production à 4 millions de tonnes de manganèse, apprend-on de source informée.

Afin d’atteindre cet objectif, la compagnie a déjà investi 53 milliards de F CFA, ce qui devrait fiabiliser la ligne de production de la mine à la gare en passant par la laverie, sur le matériel ferroviaire roulant ou au port.

Par ailleurs, il est prévu une enveloppe budgétaire de 140 milliards de F CFA pour le complexe métallurgique de Moanda (Sud-est), qui permettra notamment de créer 400 emplois directs et dont la construction devrait s’achever en 2013.

La COMILOG, qui exploite le manganèse de Moanda, est en pleine restructuration, surtout après la récession des années 2008 et 2009. Cette restructuration commence à porter ses fruits avec des signes évidents d’embellie observés au cours de l’année 2010, avec la reprise normale de ses niveaux de production.

’’L’année 2010 qui tend vers sa fin, aura été une année charnière, au lendemain des affres de la crise mondiale que nous avons subies en 2009’’, a indiqué le Directeur des mines, Etienne Mvoula.

Selon le président du conseil d’administration, Claude Villain, cette sortie du tunnel se justifie notamment par la production et la vente de minerais qui ont trouvé des niveaux jugés ’’corrects’’. Ainsi, à la fin du mois de ce mois de décembre 2010, la production et la vente de minerais et d’aggloméré s’établiront autour de 3,2 millions de tonnes. Ce qui représente 45% de plus qu’en 2009 (2 millions de tonnes) et 94% de l’objectif de l’année fixé à 3,4 millions de tonnes.

L’autre raison, a-t-il ajouté, est relative à la volonté de produire et d’exporter 4 millions de tonnes d’ici 2012, avec pour première perspective d’atteindre 3,7 millions de tonnes en 2011.

A quelques semaines de la fin de l’exercice 2010, la COMILOG affiche déjà un résultat de 898 milliards de FCFA pour la période de janvier à septembre, caracolant à la première place du classement des entreprises gabonaises en terme de chiffre d’affaires. Ces résultats ont été rendus possible grâce à la belle reprise des cours et des alliages de manganèse sur le marché international. L’annonce de ces résultats fructueux intervient quelques mois à peine après l’accord de principe entre l’Etat Gabonais et ERAMET, la maison mère, pour la montée du Gabon au capital de la COMILOG. Cet accord prévoit la cession progressive par ERAMET à la République Gabonaise entre 2010 et 2015 d’une participation complémentaire pouvant aller jusqu’à 10% du capital de COMILOG. Ce qui permettrait à terme à l’Etat Gabonais de détenir jusqu’à 35% du capital de la compagnie.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES