spot_imgspot_img

L’emprunt obligataire de la BDEAC lancé à Libreville après Brazzaville, Douala et Malabo

La Banque de Développement des États de l’Afrique Centrale(BDEAC) a lancé lundi à Libreville (à la suite de Brazzaville, Douala et Malabo) un emprunt obligataire par appel public à l’épargne d’un montant total de 100 milliards de Francs CFA.

La souscription qui porte la dénomination « BDEAC (5,5% Net 2010-2017 » est ouverte à toute personne physique et morale des pays membres de la Communauté Économique de l’Afrique Centrale(CEMAC) ainsi que des investisseurs régionaux et internationaux.

La durée de l’emprunt a été fixée à 7 ans avec un taux d’intérêt de 5,5% et 10.000 F CFA pour la valeur nominale de même que le prix de souscription.

La BDEAC –dont la mission est le financement du développement économique et social en zone CEMAC- affectera, dans un premier temps 30 milliards de FCFA, aux projets (énergie, infrastructures, agro-industrie).

La banque que dirige le gabonais Michaël Adandé nourrit l’ambition d’être notamment une référence du marché financier sous régional.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES