spot_imgspot_img

Le ministre équato-guinéen de l’intégration reçu par Ali Bongo Ondimba

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a reçu mardi à Libreville, le ministre équato-guinéen de l’intégration régionale, Baltazar Engonga Edjo, porteur d’un message du président de Guinée-Equatoriale, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, dans le cadre de l’intégration régionale

Accompagné L’on porte à croire que ce message du président équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, était axé sur les questions de la coopération bilatérale, de l’intégration sous-régionale, notamment de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac).

Ainsi, l’on peut penser que ce message du président de Guinée-Equatoriale à son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba, va dans le sens de faire avancer le dossier concernant les modalités d’application relatives au principe de rotation par ordre alphabétique à la tête des organes de la CEMAC, ainsi que la situation de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), sans oublier celui de la Coupe d’Afrique des Nations (Can ) 2012 que co-organisent les deux pays.

L’on se souviendra de ce que la Cemac connaît une petite période de tâtonnement depuis le sommet de Bangui (Centrafrique) ; période liée aux modalités d’application des décisions relatives à la rotation par ordre alphabétique à la tête des organes de l’espace communautaire ainsi que la situation de la banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC).

Réunis en session extraordinaire à Brazzaville (Congo) en juin dernier, les chefs d’Etats de la sous-région : Denis Sassou Nguesso du Congo qui assure la présidence tournante de la Cemac, Teodoro Obiang Nguema de Guinée-Equatoriale, Paul Biya du Cameroun, Idriss Déby Itno du Tchad, François Bozizé de Centrafrique et Ali Bongo Ondimba du Gabon, avaient passé de longues heures dans un huis clos, afin de tenter de résoudre le problème de la mise en application du prince de rotation aux postes de direction des différentes institutions et autres instances de la communauté.

Lors du rendez-vous de Brazzaville (Congo), les autres chefs d’Etat de la Cemac avaient écouté le rapport d’étape de leur homologue équato-guinéen ; ce qui leur avait permis d’approfondir les discussions, en vue d’étudier la mise en oeuvre des modalités du principe de rotation.

Lors de cette audience avec le président Ali Bongo Ondimba, le ministre équato-guinéen de l’intégration régionale, Baltazar Engonga Edjo, était accompagné du secrétaire d’Etat à la sécurité nationale de son pays, Juan Antonio Bibang.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES