spot_imgspot_img

Près de 2 milliards de FCFA pour la modernisation des équipements d’une société avicole

La société meunière et avicole du Gabon (Smag) entreprend actuellement des travaux de modernisation de ses équipements de production évalués à près de 2 milliards, rapporte mercredi le quotidien L’Union

Cet investissement devrait permettre de combler définitivement la demande locale en farine de blé, d’augmenter la capacité de production de l’alimentation animale et de mettre fin aux importations de poussins d’un jour, indique-t-on.

‘’Un programme qui se décline dans trois grands projets de développement : l’extension des capacités de stockage de blé pour limiter les risques de rupture de stock et donc de pénurie de farine, la construction de deux silos d’une capacité respective de 1500 tonnes, et assurer en quantité suffisante l’approvisionnement en farine de blé sur toute l’étendue du territoire national’’, a expliqué le directeur commercial de la Smag, Eric Chardin.

Selon lui, dans son plan d’investissement, la société entreprend également des travaux d’extension de son unité de production d’alimentation animale. Sa capacité devrait doubler pour passer de 3 tonnes/heure à 6 tonnes/heure. Les travaux sont en cours pour une mise en service l’année prochaine.

‘’Nous produisons actuellement 20 000 tonnes d’aliments pour le bétail. La demande des éleveurs gabonais étant en constance augmentation depuis quelques années, la production de la Smag en alimentation animale arrivera à saturation en 2011. Nous souhaitons donc la porter à 38 000 tonnes’’, a-t-il souligné.

Pour lui, la Smag prévoit aussi de créer une ferme parentale pour les poussins. La construction d’un couvoir, afin de faire naître jusqu’à 360 000 poussins par an, devrait être effective dès janvier 2011. Cet investissement devrait mettre fin aux importations de France pour assurer une production locale.

L’ensemble de ces investissements s’inscrit dans la politique gouvernementale de réduction de la dépendance alimentaire du Gabon. Celle-ci passe notamment par un accent particulier sur le développement de l’élevage et de l’agriculture.

Les produits de la SMAG alimentent 90% du marché local en œufs, farines et aliments pour bétail. La flambée des prix des produits de première nécessité en 2008 avait poussé le gouvernement, dans le cadre des mesures budgétaires et fiscales visant à protéger le pouvoir d’achat des ménages, à mettre en place une subvention spéciale pour la SMAG de 5,7 milliards de francs CFA, contre les 594 millions initialement prévus, en sus de la péréquation actuelle au transport de la farine de blé.

La SMAG est une Société anonyme (SA) qui a été créée en 1968. Son capital de 2 milliards de F CFA est réparti entre l’Etat gabonais (34%), le groupe français SOMDIAA (59%), des sociétés gabonaises (3%), des privés gabonais (3%) et divers minotiers (1%).

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES