Gabon : La promesse de Biyoghe Mba

Le premier ministre, Paul Biyoghé Mba, souhaite une véritable razzia du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) et des partis alliés lors des prochaines élections législatives. A l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux au chef de l’Etat, le chef du gouvernement a affirmé le 5 janvier à Libreville qu’«il n’y aura pas de cohabitation au Gabon» à l’issue des ces élections.

Le chef du gouvernement, Paul Biyoghe Mba, a «solennellement» déclaré la guerre à l’opposition pour le compte des élections législatives de 2011. Lors de la présentation des vœux du gouvernement au président de la République Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre a qualifié de «vue de l’esprit la cohabitation évoquée pour l’opposition au terme des législatives de 2011», indiquant qu’il allait s’employer à gagner, grâce à l’action positive du gouvernement, de manière honnête et transparente, les élections législatives de 2011, les locales de 2013, les sénatoriales de 2015 et même l’élection présidentielle de 2016.

«En 2011, l’action positive du gouvernement va amener le peuple gabonais à apporter massivement ses suffrages et permettre au chef de l’Etat gabonais, d’être réélu en 2016 avec un score d’au moins 51%. Tel est l’objectif fondamental que je me suis fixé. Telles sont les étapes que j’ai assignées et confirmées au gouvernement. Pour ma part, j’ai confiance. Toute autre pensée ou action qui s’inscrit ou s’inscrira en dehors de cette trame ne présente pour moi aucun intérêt», a indiqué Biyoghe Mba.

Une déclaration qui fera certainement écho dans les rangs de l’opposition, dont les computations et l’ambition majeure cette année sont effectivement de ravir la majorité au parti pouvoir à l’Assemblée nationale. Une belle bataille en perspective, à laquelle le président gabonais accorde une attention particulière, ainsi qu’il l’a souligné dans son allocution des vœux de nouvel an à la Nation.

«2011 sera une année électorale et, de ce fait, l’occasion pour le débat politique de gagner en intensité. Les acteurs politiques doivent, plus que par le passé, convaincre de la pertinence de leur projet politique pour éviter les errements constatés ces derniers temps. La campagne électorale ainsi que toutes les opérations y relatives ne devront pas constituer un danger pour notre cohésion nationale. J’ai foi en votre capacité de discernement pour faire le choix de l’avenir, en vous montrant attentifs aux discours et pratiques politiques qui consolident notre volonté de vivre ensemble, plutôt qu’à ceux qui le fragilisent. J’ai donc espoir que le rendez-vous électoral de l’année 2011 (…) contribuera à enraciner davantage notre jeune démocratie. Attentif aux propositions et aux suggestions de toutes les bonnes volontés et à celles des patriotes existant au sein de notre classe politique, je travaille inlassablement à ce qu’il en soit ainsi», avait déclaré Ali Bongo dans son discours du 31 décembre dernier.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Parlement : Trois nouveaux textes adoptés au Sénat

C'était au cours d'une séance plénière, présidée par Mme Lucie Milebou Aubusson-Mboussou. En présence de plusieurs membres du gouvernement. Entre autres, le ministre d'État...

Owendo : kits alimentaires de Bongo Valentin au 2e arrondissement

Les habitants du 2e arrondissement de la commune d'Owendo reçoivent, depuis lundi, des kits alimentaires, don du Coordonnateur général des Affaires présidentielles, Nourredin Bongo...

Gabon : la descente aux enfers de Brice Laccruche Alihanga

Depuis six mois, Brice Laccruche Alihanga est incarcéré à la prison de Libreville. Après avoir tenu les rênes du pays, l’ancien directeur de cabinet...

Covid-19 : L’opposition se dote d’un comité de crise

S’invitant dans la lutte contre la propagation du Coronavirus au Gabon, 12 partis politiques de l’opposition ont mis sur pied un comité de crise....

La CNR aux tribalistes : «Partez, mais ne brûlez pas le Gabon !»

Disant craindre pour le Gabon après les discours de haine aux relents tribalistes diffusés sur les réseaux sociaux ces derniers jours, visant notamment son...

Chantage à l’enregistrement téléphonique : Mike Jocktane traduit Lanlaire en justice

Ange Landry Mbeng dit Lanlaire vient d’être traduit en justice en France par Mike Jocktane. Dans un communiqué, publié sur Facebook le 28 mai,...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Opep : la réduction de la production pétrolière examinée par le conseil des gouverneurs

Le conseil des gouverneurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) était en conclave, jeudi 28 mai, à la faveur d'une visioconférence. La...

Parlement : Trois nouveaux textes adoptés au Sénat

C'était au cours d'une séance plénière, présidée par Mme Lucie Milebou Aubusson-Mboussou. En présence de plusieurs membres du gouvernement. Entre autres, le ministre d'État...

Covid-19: Ces PME gabonaises qui résistent à la crise

Pour ne pas se laisser mourir, tout en cherchant à conquérir de nouveaux clients, plusieurs entreprises gabonaises ont pris le pari de se battre...

Owendo : kits alimentaires de Bongo Valentin au 2e arrondissement

Les habitants du 2e arrondissement de la commune d'Owendo reçoivent, depuis lundi, des kits alimentaires, don du Coordonnateur général des Affaires présidentielles, Nourredin Bongo...

Covid-19 : déjà 15 morts au Gabon

Le Gabon a enregistré vendredi 29 mai 2020 son 15ème décès lié au Coronavirus, a annoncé le porte-parole du Comité de pilotage de la...