115 candidats, dont 16 femmes, étaient en lice pour l’élection aux 56 postes de membres de l’Assemblée générale de la chambre de commerce, de l’Agriculture, de l’industrie et des mines du Gabon qui s’est déroulée, mardi dans les neuf provinces du pays, a appris l’AGP.

Les résultats du scrutin, supervisé par l’administrateur de la chambre de commerce, de l’Agriculture, de l’industrie du Gabon, Roger Owono Mba, qui faisait office de président de la commission électorale, seront connus jeudi prochain alors que l’élection du président et du bureau de la chambre de commerce aura lieu samedi prochain.

Selon M. Owono Mba, l’élection a enregistré une forte participation des opérateurs économiques qui sont venus de 520 entreprises.

Il faut être membre de la Chambre de commerce pour être votant ou candidat à l’élection du bureau de cette institution, actuellement en cours de restructuration, après plusieurs années d’immobilisme.

Pour sortir la chambre de commerce de sa léthargie, l’administrateur provisoire a lancé le 8 octobre dernier, une campagne d’adhésion des opérateurs économiques sur toute l’étendue du territoire national, afin de disposer d’un fichier électoral et d’une base de données physiques des hommes d’affaires, dans la perspective de l’élection des membres de l’Assemblée générale et du bureau de la chambre de commerce, prévue samedi prochain.

L’adhésion est un acte par lequel l’opérateur économique devient membre ou ressortissant de la chambre de commerce, devenant ainsi prioritaire sur toutes les actions et prestations proposées par la Chambre de commerce (aide, assistance, défense des intérêts, formations, recherche de partenariats et de débouchés, recherche de financements…).

Il peut également participer et être candidat aux différents scrutins organisés par la chambre de commerce.

Un adhérent de la chambre de commerce, Mme Berthe M’Bene Mayer, a relevé que le président de la Chambre de commerce du Gabon n’avait jamais été élu. ’’Il était nommé en Conseil de ministres’’, a-t-elle dit, soulignant que l’élection devrait permettre aux opérateurs économiques non seulement de s’impliquer mais également de s’approprier l’ensemble de mécanismes de l’institution.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here