L’Agence française de développement (AFD) a débloqué 10,5 millions d’euros pour la préservation des écosystèmes forestiers au Gabon, pays du bassin du Congo, 2ème poumon vert de la planète après l’Amazonie, a appris l’AGP.

Sur la somme, 1 million d’euros seront consacrés à la création d’un fonds d’étude et de préparation de projet, 9 millions pour la mise en place d’une antenne de réception d’images satellitaires et d’un centre de compétence et de télédétection et 500.000 euros pour appuyer l’élaboration de la stratégie climat au Gabon.

Trois conventions de financement ont été signées dans ce cadre, mardi à Libreville, par Le ministre gabonais de l’économie, du commerce, de l’industrie et du tourisme, Magloire Ngambia, et le chargé d’affaires de l’ambassade de France au Gabon, Jacqueline Bassa Mazzoni, en présence du directeur régional de l’AFD, François Parmantier.

Selon M. Parmentier, les trois conventions entrent dans le cadre de la coopération scientifique entre le Gabon, la France et le Brésil, pour le suivi des forêts tropicales humides. Elles s’inscrivent dans le prolongement de l’accord de reconversion de la dette, conclu par la France et le Gabon, en 2008, a précisé le directeur régional de l’AFD.

Conformément à l’accord, le Gabon peut bénéficier jusqu’à 60 millions d’Euros, dans le cadre de la gestion durable des écosystèmes forestiers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here