spot_imgspot_img

Discours intégral prononcé par le Président Ali Bongo Ondimba à Tchibanga

A son premier jour de la visite qui lui permettra de présider un Conseil des ministres décentralisé, le troisième d’une série de neuf, dans la province de la Nyanga (sud), le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a prononcé un discours dont GABONEWS livre l’intégralité et dans lequel il s’engage à « œuvrer sans relâche à la satisfaction (des) besoins d’infrastructures et d’équipements collectifs de la population du pays en général ».

Monsieur le premier ministre,
Monsieur le président du Conseil économique et social,
Mesdames et messieurs les membres du gouvernement,
Monsieur le gouverneur,
Mesdames et messieurs les parlementaires,
Monsieur le maire,
Distingués invités,
Mesdames et messieurs.

Je voudrais dire aux populations de Tchibanga et de la Nyanga en général, le plaisir que j’éprouve à être à leurs côtés aujourd’hui. C’est en effet, un véritable plaisir d’être parmi vous ce jour et je crois, ce plaisir est partagé. Au plaisir s’ajoute le bonheur d’être devant ce cadre de savane et de montagnes dont j’ai pu apprécier la beauté en arrivant. Ce paysage magnifique est une merveilleuse illustration de la grande diversité de notre patrimoine naturel dont j’ai fait de la promotion et de la préservation un des axes majeurs de mon action.

Mesdames et messieurs, je manquerais à la tradition si je ne vous adressais pas à mon tour et en mon nom et à celui de mon épouse, des vœux chaleureux et fraternels de bonne et heureuse année 2011. je forme en effet, le vœu que cette année soit celle de la réalisation de vos aspirations individuelle et collectives. A cet égard, j’ai pleinement conscience des difficultés qui sont les vôtres et j’ai parfaitement connaissance de vos attentes en matière de réseau routier, d’électrification ou de développement agropastoral ainsi que la décentralisation de l’Etat.

Vous savez, la place qu’occupe la route en particulier et toute les autres infrastructures en général et dans la réalisation de mon programme de développement pour le Gabon. En effet, c’est autour de ses projets d’infrastructures et d’équipements structurants que nous bâtirons le Gabon dit Emergent que nous appelons de tous nos vœux.

Je m’engage donc à œuvrer sans relâche à la satisfaction de vos besoins d’infrastructures et d’équipements collectifs et je suis heureux dès à présent de pouvoir vous annoncer que bientôt l’absence d’électricité ne sera plus qu’un mauvais souvenir pour les habitants de Tchibanga et de la Nyanga.

Et comme tous les Gabonais méritent de communier ensemble à la grande messe de la fraternité sportive qu’est la CAN, tout sera mis en œuvre le jour- j pour que les populations de la Nyanga vivent en direct ce grand évènement.

Comme je l’ai dit récemment, l’émergence n’est pas un slogan, ce concept doit traduire dans nos faits, gestes et actes quotidiens notre ambition commune pour le Gabon et ses neuf provinces. C’est pourquoi, sur mes instructions, le gouvernement devra prendre sa part, dans l’œuvre de renouveau économique et social de votre province.

Mais comme un seul doigt ne s’aurait laver le visage, j’ai besoin de vous tous, hommes, femmes, jeunes et moins jeunes, fonctionnaires, ouvriers ou paysans pour réaliser notre ambition commune, celle du Gabon émergent. J’ai besoin de votre appui, votre appui constant, j’ai besoin de vous savoir uni et déterminés, j’ai besoin de vous voir résolument au travail, au bureau comme au champ.

A ce sujet, je voudrais dire qu’aujourd’hui, les élections présidentielles sont derrière nous. Je suis venu vous voir pour faire campagne ici pour vous faire partager mon rêve pour un Gabon Emergent. Bien entendu, je voudrais remercier tous ceux qui mon soutenu, mais je voudrais dire à ceux qui ne l’on pas fait qu’aujourd’hui est une nouvelle page.

Il est possible de ne pas comprendre la portée d’un message, il est possible de se tromper une fois. Mais aujourd’hui c’est ensemble que nous allons travailler et ensemble, nous ne nous tromperons pas une deuxième fois. Et pour que cela arrive, je l’ai dit, j’ai besoin de chacun et de chacune d’entre vous, j’ai besoin de toute les Nynois et de toutes les Nynoises pour m’aider dans cette tâche qui n’est pas facile. Mais devant ce défi et devant les responsabilités que vous m’avez confié, je ne reculerais pas, je continuerai à avancer car je sais que vous êtes derrière moi pour me pousser de l’avant.

Avant de clore mon propos, je souhaite vous inviter à m’éditer avec moi sur la signification de mon déplacement qui est celui de faire de la Nyanga une composante intégrée, dynamique et à juste titre, partie prenante du développement de notre pays. La province de la Nyanga à une place importante et ce n’est pas pour rien que nous sommes venus l’année dernière pour lancé un certain nombre de projets. C’est dire que les projets réalisés ici dans la Nyanga sont de portée nationale. Le développement de la Nyanga est important pour pouvoir aussi asseoir un meilleur développement d’autres provinces. Voilà pourquoi c’est une province stratégique où nous comptons réaliser des choses importantes.

Je veux donc faire de notre rencontre de ce jour, la marque du choix et du lieu du commencement de la nouvelle œuvre de développement économique et social de la Nyanga.

C’est sur cette espérance mesdames et messieurs, mes chers compatriotes que je viens vous remercier de votre bienveillante et fraternelle attention.

Que Dieu continue à prier et à nous bénir, à nous soutenir à nous éviter des affres des conflits que l’on voit ici et ailleurs et surtout de faire en sorte que nous comprenions la nécessité de rester ensemble comme les doigts d’une main, toujours unis pour que nous puissions tranquillement, à notre rythme, développer notre pays.

Je vous remercie.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES