Le Conseil des ministres qui s’est tenu ce jeudi à Libreville a décidé de la création d’un Haut-Commissariat à l’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de football, édition 2012 que le Gabon co-organise avec la Guinée Equatoriale.

L’objectif de cette institution vise à booster l’organisation du 4ème évènement sportif mondial en terre gabonaise.

Ainsi, le communiqué final du Conseil indique que « le présent texte dispose que le COCAN est un service public chargé d’une mission temporaire, placé sur l’autorité du Président de la République, chef de l’Etat ».

Dans cette logique, le conseil a réitéré les missions du COCAN Gabon qui se présentent comme suit: définition des budgets nécessaires à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations et de les exécuter; défini et arrête la liste des projets d’infrastructures à construire et à réhabiliter; détermine le coût des infrastructures à construire ou à réhabiliter; élaborer un chronogramme de réalisation des investissements et de le valider; contrôle l’exécution du chronogramme; tout en assumant l’harmonisation entre les deux pays co-organisateurs de la CAN 2012.

En outre, le COCAN qui comprend un Comité directeur, organe délibérant, les Commission, s’assure du respect des statuts et du cahier des charges de la Confédération Africaine de Football.

« Le présent décret abroge toutes les dispositions antérieures contraires, notamment celles des décrets N° 727/PR/MJSLVA du 9 septembre 2008 et N° 733/PR/MJSLVA du 16 septembre 2008 ».

Cette annonce des plus hautes autorités du pays est la suite logique de la décision prise lors du troisième Conseil des ministres délocalisé qui a eu lieu à Tchibanga la semaine écoulée, et au cours duquel, le chef de l’Etat avait prévenu qu’il procèdera à la réorganisation des structures de préparation et d’organisation de la CAN 2012 au Gabon, afin d’impulser une nouvelle dynamique à cette organisation.

Rappelons que la CAN 2012 est co-organisée par le Gabon et la Guinée Equatoriale qui ont amorcé la dernière ligne droite de cette co-organisation.

De ce fait, le COCAN 2012 s’envole ce vendredi pour Khartoum au Soudan où les membres de ce Comité Gabon-Guinée Equatoriale vont défendre, pour validation après celle de la mascotte, les autres projets communs à la co-organisation de la CAN 2012 devant la CAF et les détenteurs exclusifs des droits de marketing (SportFive) et audiovisuels (LC2 Afnex).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here