spot_imgspot_img

Deux entreprises forestières sommées d’appliquer le revenu minimum mensuel fixé à 150.000 FCFA

Le préfet du département de la Mougalaba, dans la province de la Ngounié (sud), Eric André Zué, a demandé aux responsables des sociétés forestières Cora Wood Gabon et Jawood de respecter le revenu minimum mensuel fixé à 150.000 FCFA.

Différend du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) qui est de 80. 000 FCFA au Gabon depuis 2006, le revenu minimum mensuel, établi à 150.000 FCFA, est le seuil en dessous duquel aucun Gabonais ne doit être payé.

Outre de s’arrimer au revenu minimum, M. Zué a également exigé aux deux entreprises forestières de s’acquitter des cotisations de leurs employés à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), afin de leur permettre de bénéficier de la pension retraite et des prestations familiales.

Pour sa part, le président du conseil départemental a réclamé le paiement des taxes dues à son institution par les deux sociétés.

Par ailleurs, le préfet a demandé aux responsables de Cora Wood Gabon et Jawood de prendre en compte un certain nombre de doléances exprimées par les populations, entre autres, l’aménagement de la routeGuietsou-Mouila (94 km), la réhabilitation ou le remplacement des ponts en bois par des ouvrages en béton, l’extension des villages Dibotsa et Ilendo.

Un comité de suivi a été mis en place pour veiller à l’application des recommandations faites par le préfet de la Mougalaba.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES