spot_imgspot_img

Economie / Une taxe sur le transport des personnes et des marchandises instituées au Gabon

Une taxe sur le transport terrestre et maritime des personnes et des marchandises est effective au Gabon depuis ce vendredi au profit des collectivités locales, rapporte un communiqué de la Mairie de Libreville parvenu ce jour à la rédaction de GABONEWS.

Les sociétés de transport terrestre et autres transporteurs urbains ou suburbains exerçant sur le territoire national se verront ainsi prélever la somme de 500 francs CFA par personnes et 1500 francs CFA par tonne de marchandises, tandis que sur l’international, les montants s’élèvent à 1000 francs CFA par personne et 2000 francs CFA par tonne de marchandises.

En ce qui concerne le transport national par voie maritime, ce sont 250 francs CFA qui seront prélevés par personne alors que 1000 francs CFA seront prélevés par tonne de marchandises.

Cette taxe concerne également le transport international par voie maritime où l’on prélèvera 2500 francs CFA par personne et 2000 par tonne de marchandises.

Le communiqué poursuit que « cette taxe est exigible dans tous les ports et gares routières de la capitale gabonaise ».

Une mesure qui n’arrange pas les choses pour les usagers de la route, notamment les piétons qui devront en réalité payer le lourd tribut de cette mesure municipale. A Libreville, la capitale, les transporteurs urbains qui croupissent déjà sous le joug de nombreuses autres taxes parfois informelles ont saucissonné les trajets et les usagers sont les principaux victimes au regard de la cherté du kilomètre de transport dans la ville.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
131FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES