Le leader du Parti social démocrate (PSD), Pierre-Claver Maganga Moussavou, a déclaré lundi lors d’un point de presse animé à Libreville que l’utilisation lors des prochaines élections législatives des cartes d’électeurs biométriques permettra de combler les carences observées dans le fichier d’Etat civil .

M. Maganga Moussavou a condamné les récentes déclarations du ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou après sa rencontre avec la présidente de la Cour constitutionnelle Marie madeleine Mborantsuo sur l’instauration de la biométrie dans le fichier électoral gabonais.

« Tout ce qui se fait sur la base du fichier d’Etat civil dans notre pays n’est pas crédible », a commenté M. Maganga Moussavou qui a ajouté que « la délivrance des cartes d’électeurs biométriques éviteraient qu’on continue de voter en milieu rural avec de faux actes de naissances et en milieu urbain avec de faux passeports et des récépissés de cartes d’identité ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here