L’équipe nationale de football du Gabon, les Panthères de moins de 23 ans, s’est imposée devant le Swaziland (3-1) samedi dernier au stade Augustin Monedan de Sibang de Libreville en match comptant pour la phase aller du premier tour des éliminatoires du tournoi Olympique de football « Londres 2012 », a constaté GABONEWS.
Après une première mi-temps bien négociée par le pays hôte, avec notamment de nombreuses actions de but, les Panthères du Gabon vont inscrire le premier but de la partie à la 15ème minute grâce au jeune Lévy Madinda qui évolue en deuxième division espagnole.

Les deux équipes iront aux vestiaires sur ce score. Ce qui a permis au coach Swazi de redynamiser ses poulains tandis que son homologue gabonais, imperturbable restera sur la même lancée.

A la reprise, l’équipe Swazi ne se fera pas prier pour égaliser dès la 52ème minute par l’intermédiaire de son attaquant Banny Banele, faisant douter les Gabonais sur leur propre sol. Mais malgré les nombreuses tentatives des visiteurs, plus rien ne passera.

Remarquant que son attaque et son milieu avait besoin de sang neuf pour prendre le dessus sur l’adversaire, le coach Claude Mbourounot, fera entrer Bamba Freddy qui ne tardera pas à se signaler une première fois puis une seconde avant de trouver le chemin du but sur une action collective venant de la droite.

Le même Feddy Bamba inscrira son doublé à 89ème minute de jeu et le troisième de son équipe.

Cette rencontre a également permis de voir véritablement pour la première fois, le jeune Alexander Ndoumbou de l’Olympique de Marseille à l’œuvre. Une prestation satisfaisante malgré sa sortie en début de la seconde période sur les ovations du public qui a effectué le déplacement en grand nombre.

Ainsi, le sélectionneur national, Claude Mbourounot a reconnu que cette équipe de Swaziland a causé d’énormes problèmes à ses poulains. « Grâce à la vigilance de la défense, nous avons pu nous en sortir et nous pensons qu’au match retour, nous devons l’envisager avec beaucoup de méfiance et travailler davantage par rapport aux erreurs de cet après midi », a-t-il dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here