● Dans une interview exclusive sur RFI, le président sortant de Côte d’Ivoire reconnaît que son armée a été en grande partie détruite mais il refuse pour le moment de parler de reddition ● Laurent Gbagbo rejette la demande de Paris de reconnaître la victoire d’Alassane Ouattara ● «Pas encore de reddition » du président sortant ivoirien, affirme la présidence française, mais «des tractations» ● Paris exige que Gbagbo signe un document de renonciation au pouvoir ● «Deux généraux proches de Gbagbo négocient une reddition», déclare François Fillon. ● Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a déclaré ce mardi 5 avril 2011 être «au courant» de négociations en vue du départ du président sortant de Côte d’Ivoire Laurent Gbagbo. «Nous souhaitons que les combats cessent le plus vite possible», a ajouté le chef de la diplomatie française lors d’un point de presse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here