Dans les rues d’Abidjan, les forces de Laurent Gbagbo auraient regagné du terrain ce vendredi soir 8 avril 2011. Selon Alain Le Roy, chargé des opérations de maintien de la paix des Nations unies, les forces loyales au chef de l’Etat sortant contrôlent désormais les quartiers du Plateau et de Cocody et disposent toujours d’un arsenal militaire avec chars et armes lourdes.

CLIQUER POUR VOIR LE PLAN D’ABIDJAN

La guerre est une affaire incertaine où les promesses de victoire d’un jour se retrouvent souvent démenties le lendemain. Jeudi soir, Alassane Ouattara annonçait qu’un blocus allait être imposé autour de la résidence présidentielle. Ce vendredi, les forces républicaines ont commencé à effectuer des ratissages dans le secteur de l’université, capturant au passage quelques miliciens mais dans l’après-midi, les forces loyales à Laurent Gbagbo ont, selon plusieurs sources, commencé à desserrer la nasse.

Alain Le Roy : «… Nous avons beaucoup de mal à avoir accès à ce que l’on appelle le Plateau et à Cocody parce que ce sont les forces de Gbagbo qui les contrôlent».

… L’ONUCI continue de patrouiller autant qu’elle peut… mais nous avons des capacités limitées… c’est très important ce que fait le président Ouattara qui demande aux forces de sécurité qui sont devenues loyales à lui, la police et la gendarmerie, de remplir ce vide sécuritaire et de patrouiller au nom du président légitimement élu dans les rues d’Abidjan comme dans tout le reste du pays…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here