Les Leaders de la Diaspora Gabonaise des USA en Tournée Citoyenne à Travers les Etats-Unis à Partir du 30 avril

Communiqué de presse, pour diffusion immédiate

C’est le samedi 30 avril que les leaders de la diaspora gabonaise des Etats-Unis commenceront une tournée citoyenne qui les mènera à la rencontre des communautés gabonaises établies aux USA.

Cette tournée fait suite au mini-conclave qui s’est tenu du 11 au 13 mars dernier à Montclair au New Jersey, en marge duquel les leaders de la Communauté Gabonaise des Etats-Unis ont projeté de mettre en place une « Plateforme Citoyenne » à même de fédérer les Gabonais des USA qui militent pour un changement et une démocratie véritables au Gabon. Un Comité de Suivi avait été mis en place pour assurer la continuité de l’idée, à commencer, justement, par une tournée citoyenne de consultations auprès des Gabonais résidant aux Etats-Unis.

Aux membres du Comité de Suivi de la Plateforme Citoyenne qui feront le déplacement, notamment Flore Essiane, Coordonnatrice intérimaire, Patrick Ambamani, Porte Parole, et Léon Obame, Chargé de l’Organisation et de la Logistique, se joindra le Dr. Daniel Mengara, leader du mouvement politique gabonais « Bongo Doit Partir », qui profitera de cette occasion pour faire la connaissance de la Communauté Gabonaise des Etats-Unis, et échanger avec eux dans le cadre de la dynamique de structuration de la Plateforme Citoyenne projetée.

Le projet de Plateforme Citoyenne n’est pas, pour le moment, un projet de parti politique, mais un cadre de rassemblement et de fédération des énergies qui veulent la renaissance du Gabon par la fin immédiate de la dictature et l’affirmation des idéaux de démocratie qui habitent aujourd’hui toutes portions du peuple gabonais.

L’objet de la tournée est de permettre un dialogue inter-gabonais en vue de la relance d’une opposition véritable au Gabon, avec comme objectifs ultimes :

1) la réorganisation de la diaspora gabonaise aux USA en vue de son affirmation sur le terrain politique aux Etats-Unis, de manière à la constituer en une force capable de peser de tout son poids dans le cadre de la politique américaine vis-à-vis du Gabon ;

2) la fédération des forces du changement dans toutes les autres diasporas gabonaises du monde, en vue d’un élan de libération nationale digne de ce nom ;

3) la mise en orbite d’idées, d’hommes et de femmes nouveaux, dans le cadre d’une opposition nouvelle, aux fins de mener à la construction immédiate d’un Gabon qui ne soit plus la propriété d’une seule famille ou d’un clan, mais le Gabon de tous les Gabonais qui aiment leur pays.

Au moment, justement, où les nations du monde revendiquent avec force et sacrifices la démocratie et la prospérité pour tous face à des dictateurs sanguinaires et kleptocrates prêts à assassiner leurs peuples pour rester au pouvoir, au moment où l’opposition actuellement active au Gabon a montré son incapacité à se constituer en force d’alternance crédible pour une prise de pouvoir effective et immédiate au nom des Gabonais, au moment où le Gabon est en train de se scléroser sous le joug d’une dictature stérile qui, en 44 ans, a montré son incapacité à offrir quoi que ce soit  de crédible aux Gabonais en matière de développement économique, de dignité, de progrès, d’opportunité et de démocratie, et au moment où il apparaît de plus en plus évident que le changement au Gabon ne pourra venir que d’une diaspora forte, mobilisée et fédérée autour d’un projet de changement immédiat, il est important que le vrai débat pour un changement immédiat au Gabon soit engagé par les Gabonais qui se refusent à assister passivement à la dégénérescence chronique de leur pays.

Il s’agit donc de proposer, dans un premier temps, aux Gabonais des Etats-Unis, un pacte citoyen dans le cadre, justement, d’une « Plateforme Citoyenne » à même d’offrir une alternative crédible aux tergiversations, atermoiements et compromissions qui, depuis 1967, hypothèquent la destinée nationale tout en confisquant le débat politique au profit du statut quo cultivé depuis 1990 par un pouvoir anti-démocratique et une opposition de façade à la solde de ce pouvoir. Il s’agit de proposer une vision nationaliste et patriote du Gabon qui aille au-delà des trahisons d’une classe politique plus encline à s’accaparer et à se partager le gâteau national qu’à s’investir dans un sincère processus de libération nationale et de progrès qui soit de nature à propulser le Gabon sur la pente du développement durable dans le cadre d’une démocratie véritable.

La tournée américaine devrait donc, dans un premier temps, mener le Comité de Suivi de la « Plateforme Citoyenne » à Atlanta en Géorgie, à Birmingham en Alabama, à Houston au Texas, à Washington, D.C., puis, éventuellement, à New York, pour y rencontrer les Gabonais et leur proposer le pacte d’un renouveau citoyen à même d’amener à un sursaut national libérateur et progressiste. Elle s’étendra ensuite, en collaboration avec les diasporas gabonaises engagées implantées dans d’autres pays en Afrique, au Canada et en Europe, aux fins d’enclencher, dans ce contexte, les débats fédérateurs qui inspireront une action politique concertée de ces diasporas en vue, justement, de la consolidation de sa capacité à proposer un autre discours, une autre formule et un autre élan capables de mener au changement politique et à la démocratisation immédiats au Gabon, même si, à terme, cela voudra dire pour cette diaspora une obligation de s’organiser pour une prise de pouvoir directe et effective par elle-même, pour le plus grand bien du peuple gabonais.

Il s’agira, à la suite de cette tournée, de constituer une structure agissante plus permanente avec un Bureau Exécutif définitif à même d’affirmer la voix politique de la diaspora gabonaise non seulement des USA, mais du monde, et d’en faire un instrument de changement et de démocratisation immédiats au Gabon.

THEME DE LA TOURNEE CITOYENNE

Carnage comme « Côte d’Ivoire » ou Paix comme « Peuple libre » ?  Diaspora et Perspectives pour un changement immédiat au Gabon

Programme du week-end du 29 au 31 avril 2011

Meeting d’Atlanta en Géorgie, Samedi 30 avril

Lieu: HOTEL RAMADA, 630 FRANKLIN ROAD SE, MARIETTA, GA US 30067
Heure: de 11h00 à 13h00 (Ponctualité obligatoire – le meeting commencera à l’heure)
Des rafraîchissements seront servis.
Contacts :
HANS MCENGA, Co-coordonnateur du meeting d’Atlanta
Tél : 770-334-1986
THIERRY OGANDAGA, Co-coordonnateur du meeting d’Atlanta
Tél : 678-755-8012

Meeting de Birmingham en Alabama, Samedi 30

Lieu: HOTEL HOWARD JOHNSON, 275 OXNOOR ROAD, BIRMINGHAM, AL 35209
Heure: de 18h30 à 20h30 (Ponctualité obligatoire – le meeting commencera à l’heure)
Des rafraîchissements seront servis.
Contact : GASTON MATSIENDI, Coordonnateur du meeting de Birmingham
Tél. : 205-643-3400

Le programme des semaines à venir sera communiqué ultérieurement pour, entre autres, les étapes suivantes :

  • Houston, Texas
  • Washington, D.C.
  • New York, USA
  • Montréal ou Toronto, Canada
  • Paris, France
  • Londres, Angleterre
  • Dakar, Sénégal

D’autres lieux de visite seront décidés au fur et à mesure.

Pour toute personne voulant se porter volontaire pour organiser et coordonner le meeting dans sa ville de résidence, ou si vous voulez nous signaler la présence d’au moins 15 à 20 Gabonais dans votre ville, état ou pays désirant la visite du Comité de Suivi, veuillez contacter Flore Essiane, Coordonnatrice Intérimaire de la Plateforme Citoyenne au numéro 301-524-6954 ou à l’email plateformeusa@gmail.com.

Fait à Washington, D.C., le 19 avril 2011
Pour la Plateforme Citoyenne

Flore Essiane, Coordonnatrice Intérimaire
Patrick Ambamani, Porte Parole

Exprimez-vous!

  1. mbolo compatriotes!!!! pensez vous changer le Gabon étant à des kilomètres?je ne pense pas!!faites un retour aux sources et cela vous facilitera la tache je pense.que connaissez vous du Gabonais d’Ako »o ( via Minvoul)ou celui d’Akébé? nous vivons mal et cela parce que nous ne sommes pas unis,chacun de nous veut juste avoir la place au soleil,peut on appeler cela du compatriotisme? pensons ensemble chers compatriotes pour le bien fait de notre pays!!!! mbolo!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Un combat, ça s’organise, frère. Même ceux que vous dites sur le terrain, cela fait 22 ans depuis 1989 qu’ils n’y arrivent pas. Etre sur le terrin n’est pas gage de réussite. Que l’on doit dans la diaspora ou au gabon, cequi compte c’est la préparation et l’organisation. Nous prenons le temps de nous organiser, pour nous donner tout le temps de réussir et non d’improviser des insurrections.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Les troublantes révélations sur le patrimoine immobilier de la famille Bongo aux USA

DIG/ L’organisme indépendant « Organized Crime and Corruption Reporting Project » vient de publier le résultat d’une enquête journalistique menée par Pierre Dupont (Ecrivain...

Gabon: face au «risque d’insolvabilité», un nouveau programme avec le FMI en vue

Comme annoncé par les administrateurs du Fonds monétaire international (FMI) en août dernier, les autorités gabonaises devraient finalement se résoudre à repenser une stratégie...

Interview du Dr. Daniel Mengara sur Afrique 2050: L’avenir de l’Afrique est dans le panafricanisme

02:03:17
Ce dimanche 15 novembre 2020, le Dr. Daniel Mengara était l'invité du Dr. Mouketou sur l'émission Afrique 2050 du Jacques Roger Show. Le Dr....

Covid-19 : Plus que 65 cas actifs au Gabon !

A ce jour, le Gabon ne compte plus que 65 cas actifs au Covid-19, dix patients hospitalisés et 7 en réanimation © DR Considéré par...

Alpha Condé: «Il n’y a pas de chasse aux sorcières en Guinée»

Le président de la République de Guinée, Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat à la tête du pays après un processus controversé, est...

Côte d’Ivoire : « Le dialogue, oui, mais des actes d’apaisement d’abord ! »

CONDITIONS. Dans une déclaration commune, l'opposition, autour du PDCI et du FPI, demande la fin des poursuites judiciaires contre tous ses leaders. « Avant...

Suivez-nous!

1,381FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Les troublantes révélations sur le patrimoine immobilier de la famille Bongo aux USA

DIG/ L’organisme indépendant « Organized Crime and Corruption Reporting Project » vient de publier le résultat d’une enquête journalistique menée par Pierre Dupont (Ecrivain...

Gabon: face au «risque d’insolvabilité», un nouveau programme avec le FMI en vue

Comme annoncé par les administrateurs du Fonds monétaire international (FMI) en août dernier, les autorités gabonaises devraient finalement se résoudre à repenser une stratégie...
02:03:17

Interview du Dr. Daniel Mengara sur Afrique 2050: L’avenir de l’Afrique est dans le panafricanisme

Ce dimanche 15 novembre 2020, le Dr. Daniel Mengara était l'invité du Dr. Mouketou sur l'émission Afrique 2050 du Jacques Roger Show. Le Dr....

Covid-19 : Plus que 65 cas actifs au Gabon !

A ce jour, le Gabon ne compte plus que 65 cas actifs au Covid-19, dix patients hospitalisés et 7 en réanimation © DR Considéré par...

Alpha Condé: «Il n’y a pas de chasse aux sorcières en Guinée»

Le président de la République de Guinée, Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat à la tête du pays après un processus controversé, est...