spot_imgspot_img

Côte d’Ivoire: Un autre général se rallie au président Alassane Ouattara

ABIDJAN, Côte d’Ivoire — Un autre général s’est rallié mardi au nouveau président de la Côte d’Ivoire alors que les écoles du pays tentaient de reprendre du service après des mois de crise politique et de violences postélectorales.

Le général Mathias Doue, un ancien chef d’état-major de l’armée ivoirienne, a été accueilli par le président Alassane Ouattara à l’hôtel Golf où ce dernier a installé son gouvernement à la suite des élections du 28 novembre. Un journaliste de l’Associated Press était présent pour assister au serment d’allégeance.

Plusieurs haut dirigeants des forces de l’ex-président Laurent Gbagbo ont déjà juré fidélité à M. Ouattara. Le chef rebelle Ibrahim Coulibaly a déclaré lors d’une entrevue avec l’Associated Press qu’il s’était rangé du côté du nouveau leader ivoirien mais il n’a pas encore eu l’occasion de le rencontrer.

La Côte d’Ivoire avait sombré dans le chaos l’automne dernier après que Gbagbo eut perdu les élections et refusé de cédé le pouvoir. Le président sortant et son successeur ont lutté pendant plusieurs mois jusqu’à ce que les partisans du second, reconnu comme le gagnant du vote par la communauté internationale, réussissent à évincer Gbagbo avec l’aide des forces onusiennes et françaises.

Le scrutin, qui avait été reporté à plusieurs reprises, devait ramener l’unité dans le pays de l’Afrique de l’Ouest. Mais l’entêtement de Laurent Gbagbo a plutôt donné lieu au conflit le plus sanglant à s’être produit en Côte d’Ivoire depuis une décennie. Pour le moment, il est impossible de savoir combien de milliers de personnes ont été tuées et blessées durant la crise.

Le gouvernement d’Alassane Ouattara a demandé aux Ivoiriens de reprendre leurs activités normales. Mais plusieurs écoles ont été endommagées ou pillées au cours des affrontements qui ont culminé en avril avec l’arrestation de Gbagbo.

Amelia Kouakou, qui enseigne l’histoire et la géographie à Abidjan, a confié à l’Associated Press qu’elle avait espoir que tout rentre dans l’ordre rapidement. En attendant, certains élèves ont dû retourner à la maison mardi faute de professeur.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,877FansLike
132FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES