Interrogé ce vendredi par radio-Gabon, l’administrateur Directeur Général (ADG) d’Africa n°1, Elbashir Abubaker a justifié l’arrêt des programmes de la radio-panafricaine par la situation sociopolitique qui prévaut dans son pays, la Lybie.

« Nous étions sur le point d’appliquer le plan de relance de la société qui devait prendre effet autour du mois de mars 2011. Or, les évènements survenus en Lybie depuis pratiquement février sont venus nuire à tous ces efforts ainsi qu’à ceux de l’actionnaire majoritaire qui devait trouver des moyens de financement pour la société c’est-à-dire le plan de restructuration », a expliqué l’ADG d’Africa n°1.

« A cause de dette vis-à-vis d’Eutelsat qui transporte le signal d’Africa n°1, la radio africaine ne peut plus émettre ses émissions dans le monde. En ce moment, nous avons pris lange avec les autorités des deux pays, d’abord pour les informer de cette situation et, au besoin de trouver des solutions rapides », a-t-il ajouté.

La Radio Panafricaine, Africa N°1, créée en février 1981, grâce à l’ambition de feu le président gabonais Omar Bongo Ondimba de doter le Gabon, et par-delà l’Afrique d’un outil de communication fédérateur, vecteur des valeurs culturelles, sociales et démocratiques du continent, a célébré ses 30 ans d’existence sous le signe de diverses mutations au mois de février dernier à son siège de Libreville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here