Total Gabon, la filiale gabonaise de la multinationale pétrolière française Total, a réalisé un chiffre d’affaires de 382 millions de dollars (environ 181 milliards de FCFA), au premier trimestre 2011, a appris APA de source proche de l’entreprise leader de la production pétrolière au Gabon.

Ce chiffre d’affaires est en hausse de 13% par rapport à celui réalisé par Total Gabon au 1er trimestre 2010 qui s’est établi à 338 millions de dollars, a indiqué la même source, ajoutant qu’au cours de la même période, l’entreprise a doublé son résultat net qui s’est chiffré à 84 millions de dollars (40 milliards de FCFA) contre 42 millions de dollars l’année dernière.

Total Gabon a justifié ses bons résultats par la hausse de 42% des prix de vente des deux qualités de brut commercialisés par l’entreprise, le Mandji et le Rabi Light, qui se sont établis à 103 dollars le baril.

La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon est en revanche en chute. Elle s’est établie à 48.400 barils par jour contre 56.800 au 1er trimestre 2010, indique la même source.

En dépit de la chute de sa production de brut, Total Gabon a augmenté au 1er trimestre 2011 ses investissements qui ont quasiment doublé pour se chiffrer à 93 millions de dollars (44 milliards de FCFA) contre 48 millions de dollars au 1er trimestre 2010.

Ces investissements concernent notamment le redéveloppement d’un champ pétrolifère et les campagnes de forage sur deux autres champs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here