Un ancien vice-président de la République reconverti dans l’agriculture

L’ancien vice-président de la République gabonaise (1997-2009), M. Didjob Divungi Di Ndinge, s’est reconverti dans l’agriculture, notamment la culture du riz qu’il pratique dans une des plaines environnantes de sa ville natale de Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié, dans le sud du Gabon.

Avec la collaboration scientifique de Melle Yonnela Déa Moukoumbi, qui prépare une thèse en génétique du riz, M. Didjob Divungi Di Ndinge a démarré son projet rizicole en mars 2008 par l’expérimentation d’une parcelle de 100m².

Encouragé par les résultats obtenus par ce projet pilote, il s’est décidé à porter la surface cultivée à 70 hectares, afin d’apporter sa contribution au combat pour l’autosuffisance alimentaire que mène le Gabon, un pays qui importe près de 60 à 70 000 tonnes de riz par an, en plus d’être dépendant à 95% des exportations de produits alimentaires.

L’ancien vice-président de la République a confié à l’AGP que la rentabilité n’était pas l’objectif recherché en lançant son projet agricole. Il dit avoir été plutôt motivé par la curiosité, afin d’apporter la preuve que le riz pouvait pousser au Gabon, en dépit de l’échec de plusieurs projets.

« Fort de ce constat, aujourd’hui, je vais essayer de m’atteler à faire du riz économiquement rentable », a déclaré M. Didjob Divungi Di Ndinge.

« Je sais que les données ne sont pas faciles dans notre pays, mais je crois que nous devrions nous attacher à consommer du riz produit localement pour essayer d’être un peu autosuffisant », a-t-il dit, ajoutant : « C’est réalisable, personnellement j’y crois ».

Samedi dernier, l’ancien vice-président a procédé au lancement de la première production de son riz qu’il a baptisé « Ilimb’Agri », au cours d’une cérémonie officielle à laquelle il a convié notamment le ministre gabonais de l’agriculture, M. Raymond Ndong Sima, et le représentant du Coordonnateur du Bureau sous-régional pour l’Afrique centrale de l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO).

Au nombre des invités, figuraient également le chargé de la production et protection des plantes, Sankung B. Sagnia, le Directeur général de l’Office national du développement rural (ONADER), Calixte Mbeng, le représentant d’Africa Rice, M. Sié Moussa, un généticien, ainsi que plusieurs autres personnalités.

Les officiels ont commencé par une visite des sites, des locaux techniques et d’entreposage, avant de participer à une séance de dégustation scientifique du riz produit dans les rizières de M. Didjob Divungi Di Ndinge qui pratique la culture pluviale, plutôt que celle plus courante de l’irrigation, de plusieurs variétés de riz (Nérica, Monri, Samba, Dori, Chéri, Rifa, Ringo).

Dans les locaux techniques, les invités ont pu apprécier les différentes étapes par lesquelles passe le riz (récolte, séchage, décorticage, débarrassage de paille), avant ses différents passages dans les cuves, le dosage du parfum et son conditionnement dans des sacs de 2, 5, 10, 25 ou 50 kg qui sont ensuite exposés dans la salle d’entreposage, en attendant la commercialisation.

50 personnes, dont 30 femmes, ont été mobilisées pour la phase de dégustation scientifique qui consiste à apprécier la texture, l’aspect collant, le parfum et le goût des variétés de riz offerts à la dégustation (Nérica 4, le NL 19, le Témoin du marché pour le 1er tour, le Nérica 1, le Wab 638 puis le témoin du marché).

La dégustation scientifique a été suivie d’une dégustation publique à laquelle ont été associés les notables, les chefs de quartiers et les opérateurs économiques invités à la cérémonie.

Député de 1996 à 2001, M. Didjob Divungi Di Ndinge n’occupe plus aucune fonction politique depuis l’arrivée au pouvoir, en 2009, du président Ali Bongo Ondimba, qui a gelé le poste de Vice-président de la République.

L’ancien Vice-président a également lancé un projet hôtelier dans sa ville natale de Mouila. Le 19 décembre dernier, il y a inauguré un établissement hôtelier, l’hôtel +Mukab+, aménagé dans son ancienne résidence.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,335FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....