La Compagnie industrielle et commerciale des mines de Huazhou (CICMHZ) et la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag), ont signé, le 5 juillet à Libreville, une convention pour le transport ferroviaire du minerai de manganèse de la gare de Ndjolé au port d’Owendo. La durée du contrat correspond à la durée de la concession ferroviaire, c’est-à-dire 24 ans.

La Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) va transporter le manganèse de la Compagnie industrielle et commerciale des mines de Huazhou (CICMHZ), qui exploite le manganèse de M’Bembelé, à 36 km Ndjolé. En effet, les deux parties ont signé le 5 juillet à Libreville, un «partenariat gagnant-gagnant» pour le transport ferroviaire du minerai de la gare de Ndjolé au port d’Owendo.

La durée du contrat correspond à la durée de la concession ferroviaire, autrement dit 24 ans. Selon des sources concordantes, les 2 locomotives et les 88 wagons minéraliers neufs, qui appartiennent à la société chinoise, seront conduits et entretenus par la Setrag, qui transporte également le manganèse de la Compagnie minière de l’Ogooué.

La CICMHZ table sur une extraction de 500 000 tonnes de manganèse d’ici à 2012. Présente au Gabon depuis 2007, où elle a déjà investi 22 milliards de francs CFA, la société chinoise espère atteindre un pic de production de 750 000 tonnes en 2013. Selon les autorités gabonaises, la production de manganèse jumelée de la CICMHZ et de Comilog devrait atteindre 5,3 tonnes en 2012, contre 3,2 millions de tonnes en 2010.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here