Le groupe Rougier vient d’annoncer un chiffre d’affaires de 74,1 millions d’euros pour le premier semestre 2011, en progression de 9,3% sur la même période en 2010. Une performance qui conforte le groupe dans son ambition de développement rentable à long terme, en dépit de la conjoncture actuelle.

Spécialisé dans l’exploitation, la transformation et la distribution de bois tropicaux, le groupe Rougier a annoncé, le 9 août, un chiffre d’affaires de 74,1 millions d’euros pour le premier semestre 2011, en hausse de 9,3% par à la même période en 2010. «Après un premier trimestre 2011 qui avait bénéficié d’une base de comparaison favorable, l’activité est restée soutenue au deuxième trimestre avec un chiffre d’affaires de 39,6 millions d’euros en augmentation de 5,9% par rapport au deuxième trimestre 2010», a souligné la société.

La branche Rougier Afrique International a enregistré un chiffre d’affaires semestriel de 55,6 million d’euros, en croissance de 10,8% par rapport au 1er semestre 2010. Le 2ème trimestre 2011 affiche une forte croissance (+7,9%), confirmant les bonnes orientations de la demande et des prix de vente, tant dans les principaux pays occidentaux notamment d’Europe du Nord, que dans certains pays émergents. La dynamique commerciale de Rougier s’accompagne du développement des ventes certifiées, qui représentent au 1er semestre 2011 environ 33% des volumes en équivalent grumes de la production forestière de Rougier Afrique International.

La croissance du chiffre d’affaires de Rougier Afrique International s’appuie sur la bonne tenue des activités au Cameroun et au Congo, l’activité au Gabon ayant été partiellement affectée par les délais d’embarquements sur le Port de Libreville. Par ailleurs, dans un contexte économique incertain, Rougier indique qu’il maintient le cap sur un développement rentable à long terme.

«Le premier semestre 2011 confirme la pertinence d’une stratégie axée sur l’industrialisation croissante des productions, la certification de bonne gestion forestière et la diversification des marchés géographiques. Il conforte l’objectif de croissance de l’activité sur l’ensemble de l’exercice 2011», a conclu le groupe.

En 2011, Rougier renforce sa position d’acteur majeur de la filière des bois tropicaux en Afrique à travers un important programme d’investissements industriels. Le groupe engage dans le même temps la diversification à moyen terme de ses activités, concrétisée par la signature avec l’Etat Gabonais, en juillet dernier, d’une convention d’attribution de plantations forestières à la société Lignafrica, joint-venture à 50/50 entre Rougier et FRM.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here