Les autorités du Zimbabwe ont expulsé l’ambassadeur de Libye et son personnel diplomatique pour leur ralliement au Conseil national de transition (CNT) hostile au régime de Mouammar Kadhafi.

«Le gouvernement zimbabwéen ne reconnaît pas le CNT en tant que gouvernement représentatif du peuple libyen», a déclaré ce mardi aux journalistes Simbarashe Mumbengegwi, ministre des Affaires étrangères. Le diplomate, Taher Elmagrahi, et le personnel de la mission libyenne disposent de 72 heures pour quitter Harare.

Le président Robert Mugabe est un proche allié du Guide libyen déchu dont le pays fournit du pétrole au Zimbabwe enclavé. Le chef de la diplomatie du Zimbabwe a, par ailleurs, refusé de dire si son gouvernement pourrait donner asile à Mouammar Kadhafi, qui est en fuite depuis la chute de son QG de Tripoli le 23 août et fait l’objet d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here