Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, arrivé à New-York (Etats-Unis d’Amérique –USA-) depuis le dimanche 18 septembre dernier pour prendre part à la 66è Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU), a plaidé lundi lors des débats de haut niveau pour une plate-forme mondiale commune de lutte contre les maladies non transmissibles (MNT).
Lors de ce 66ème sommet des Nations unies, de nombreux thèmes majeurs sont débattus parmi lesquels la lutte et la prévention contre les maladies non transmissibles; la désertification, la dégradation des sols et la sécheresse dans le contexte du développement durable et de l’éradication de la pauvreté; la déclaration et le programme d’action de Durban concernant le VIH-Sida.

Le président de la République gabonaise qui a pris la parole lundi, a présenté les efforts du Gabon pour lutter contre ces maladies en mettant en exergue les mécanismes qui favorisent le dépistage et encourage l’éducation de la population.

Dans ce contexte, Ali Bongo Ondimba, qui est accompagné dans son séjour américain des ministres Paul Toungui des Affaires étrangères, Flavien Nzengui Nzoundou de la Santé et Blaise Louembe de l’Habitat et de l’Ecologie, a expliqué que le gouvernement gabonais a pris des mesures visant à permettre à ceux ayant un faible revenu d’accéder aux soins et de prévenir ces maladies, mais surtout de se faire dépister gratuitement en ce qui concerne l’hypertension et le diabète.

Aussi, a-t-il mentionné, une compagnie de téléphonie mobile est mise à contribution pour éduquer et informer la population sur ces maladies tout comme des mesures devant limiter la consommation de l’alcool et de la cigarette dans les lieux publics sont en train d’être étudier.

Les quatre (4) principales maladies non transmissibles (MNT) que sont les maladies cardio-vasculaires, le cancer, les pneumopathies chroniques et le diabète causent dans le monde, la mort de trois habitants sur cinq et entraînent d’énormes dommages socio-économiques, notamment dans les pays du Tiers-monde.

Au-delà de tout, Ali Bongo Ondimba, a réaffirmé la détermination de son pays à tout mettre en œuvre pour accroitre les actions de santé contre ces maladies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here