L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) a revélé que 2808 personnes en situation irrégulière ont été dénombrées dans toute l’industrie pétrolière.
Selon l’ONEP, la mesure prise pour le recensement et l’expulsion des travailleurs expatriés en situation irrégulière visait simplement l’application des textes réglementaires et d’autres dispositions légales en matière d’emploi de la main d’œuvre étrangère.

L’ONEP a accusé le gouvernement gabonais d’immobilisme dans la prise de décisions concernant l’expulsion de certains travailleurs illégaux ou atteints par la limite d’âge.

470 travailleurs illégaux devaient quitter le Gabon depuis le 3 août et il revient à la direction de l’immigration de vérifier que la mesure avait été exécutée.

Le secrétaire général de l’ONEP, Guy-Roger Aurat Réteno , considère que le gouvernement n’a pas respecté un certain nombre d’engagements qu’il a pris.

L’ONEP a été créée en janvier 2001 à Port-Gentil et regroupe près de 1920 salariés exerçant dans une cinquantaine de sociétés pétrolières et parapétrolières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here