Gabon : nombreuses réactions après la disparition de l’opposant historique Pierre Mamboundou

Par RFI

Au Gabon, les réactions sont nombreuses après le décès de l’opposant historique Pierre Mamboundou, leader de l’Union du peuple gabonais (UPG), trois fois candidat à la présidentielle, sans jamais être élu à la tête de l’Etat. Il est mort dans la nuit de samedi à dimanche à l’âge de 65 ans des suites d’une crise cardiaque selon sa famille.

La disparition de l’opposant historique gabonais Pierre Mamboundou, leader de l’Union du peuple gabonais (UPG), décédé à l’âge de 65 ans dans la nuit du 15 au 16 octobre, suscite des réactions à la fois dans son camp et dans celui du pouvoir.

Pour Fidèle Waura, compagnon de route, secrétaire général de son parti, l’UPG, Union du peuple gabonais, Pierre Mamboundou « avait une vision, il voulait que le pays soit mieux géré. Il a fait rêver les Gabonais, que le changement était possible, qu’avec lui on allait arriver à une nouvelle République ».

De son côté, Faustin Boukoubi, secrétaire général du PDG, Parti démocratique

gabonais, le parti au pouvoir ne manque pas d’éloges à l’égard du l’opposant historique disparu : « C’était un vrai opposant, un homme entier incapable d’hypocrisie, un vrai républicain ». Pour sa part, le président gabonais Ali Bongo salue «le démocrate» Pierre Mamboundou.

Toujours dans cet élan d’hommages, Zachary Myboto, leader de l’UGDD, Union gabonaise pour la démocratie et le développement déplore la mort du chef de l’UPG. Pour lui, « c’est une grande perte, c’était un homme de convictions ».

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Le Gabon face au Covid-19 : Le Dr Adrien Mougougou douche l’optimisme d’Ali Bongo

Le Gabon a certes construit ou rénové des hôpitaux, acheté du matériel ces dernières années, mais cela ne suffit pas pour une riposte efficace...

Suicide manqué de Brice Laccruche en prison : Du flou gaussien et des questions

Brice Laccruche Alihanga aurait tenté de suicider le 21 mai à la prison centrale de Libreville où il détenu depuis décembre 2019 pour détournements...

Conseil interministériel : Neuf projets de textes législatifs et règlementaires examinés

L’équipe conduite par Julien Nkoghe Bekale a mis à profit la célébration de l’Ascension pour passer au crible plusieurs projets de textes législatifs et...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...