Kadhafi a été tué

L’annonce du CNT : « C’est un moment historique »

Après une certaine confusion autour du sort de Mouammar Kadhafi, les nouvelles autorités ont confirmé sa mort jeudi en début d’après-midi. « Nous annonçons au monde que Kadhafi a été tué aux mains des révolutionnaires », a indiqué à la presse le porte-parole officiel du Conseil national de transition (CNT) à Benghazi. « C’est un moment historique, c’est la fin de la tyrannie et de la dictature. Kadhafi a rencontré son destin », a dit Abdel Hafez Ghoga. Selon lui, l’information de sa mort « a été confirmée par nos commandants sur le terrain à Syrte, ceux-là mêmes qui ont capturé Kadhafi alors qu’il avait été blessé lors de la bataille ce matin à Syrte ». « La tyrannie et la dictature ont pris définitivement fin », a poursuivi le responsable.

Les circonstances de sa mort encore floues

L’ancien « guide » a été blessé à la tête et aux jambes alors qu’il tentait de fuir sa ville natale. Il a succombé à ses blessures. Les circonstances de l’assaut de son convoi, restaient cependant floues. Le ministre de l’Information du gouvernement provisoire a indiqué qu’il avait péri dans une attaque menée par les forces du CNT. Mais selon Abdel Madjid Mlegta, responsable militaire du CNT, l’ex-dirigeant libyen a été touché dans un raid aérien mené à l’aube par l’Otan. A Bruxelles, le porte-parole militaire de l’Alliance atlantique a confirmé que l’aviation alliée était entrée en action dans le secteur mais n’a pas dit si Kadhafi avait été visé par ces bombardements. « Des avions alliés ont frappé vers 8h30 deux véhicules des forces pro-Kadhafi qui faisaient partie d’un convoi plus large dans le secteur de Syrte », a dit le colonel Roland Lavoie. Le porte-parole de l’Otan a assuré que l’Alliance avait respecté les conditions de son mandat: « Ces véhicules armés menaient des opérations militaires et représentaient un danger évident pour les civils », a-t-il dit. « Il y a eu des tirs nourris contre son groupe, et il est mort », a dit Abdel Madjid Mlegta.

Les Etats-Unis ne confirment pas

A Washington, le département américain d’Etat s’est dit dans l’incapacité de confirmer l’annonce de la mort de l’ex-leader libyen. « Nous travaillons sur le sujet », a simplement déclaré un haut responsable de l’administration de Barack Obama.

Une télévision pro-Kadhafi dément « sa mort ou sa capture »

Le site d’une télévision pro-Mouammar Kadhafi al-libya a démenti jeudi « la capture ou la mort » du dirigeant libyen déchu. « Les informations colportées par les laquais de l’Otan sur la capture ou la mort du frère dirigeant Mouammar Kadhafi sont sans fondement », a dit cette télévision affirmant qu’il est en « bonne santé ».

Diffusion d’une photo de Kadhafi mort

Plusieurs chaînes de télévision ont diffusé une photographie de Mouammar Kadhafi, le visage ensanglanté, présentée comme un cliché pris après sa mort, ce qu’a confirmé un responsable militaire du CNT. L’AFP a également diffusé une photo, prise à l’aide d’un téléphone portable, où il apparaît le visage et les habits en sang.

Le corps transféré à Misrata

Le corps de Mouammar Kadhafi a été transporté à Misrata, affirme Al Arabia. La chaîne, qui cite son correspondant, ajoute qu’elle sera autorisée à filmer la dépouille de l’ex-dirigeant libyen. Un peu plus tôt, un dirigeant du conseil de transition à Misrata avait précisé à l’agence Reuters que son corps avait été transféré dans un lieu tenu secret pour des raisons de sécurité.

Syrte libérée

« Syrte a été totalement libérée et avec la confirmation de la mort de Kadhafi », a déclaré Khalifa Haftar, un haut responsable militaire du CNT. Plus tôt, le porte-parole militaire du CNT, Abdelrahman Boussen, a indiqué que Syrte était « presque libérée ».

La libération du pays proclamé « très prochainement »

Le porte-parole du CNT, Abdel Hafez Ghoga, a affirmé que « la proclamation officielle de la libération du pays sera annoncée très prochainement. Ce sera fait dès que nous aurons confirmation que toutes les forces pro-Kadhafi à Syrte ont été neutralisées ». Pour lui « la mort de Kadhafi va mettre fin au bain de sang et au martyre de notre jeunesse ».

Un fils de Kadhafi capturé vivant, d’autres captures

Al Djazira et Al Arabia rapportent que Moutassim Kadhafi, un des fils de l’ex-dirigeant libyen, a été capturé vivant par le CNT à Syrte. On ignore si Moutassim se trouvait dans le convoi de son père. Son ministre de la Défense, Aboubaker Younès, aurait lui aussi péri dans l’opération. La télévision libyenne « Libye Libre » à Tripoli avait auparavant affirmé qu’outre Moutassim Kadhafi, Mansour Daou, le chef des services de sécurité intérieure, et Abdallah Senoussi, le chef des renseignements libyens, avaient été capturés à Syrte. Un autre des fils de Kadhafi, Seif al-Islam, est toujours introuvable.

Une image de la cache de Kadhafi diffusée à la télévision libyenne

La télévision libyenne a diffusé jeudi les images présentant la dernière cache de Mouammar Kadhafi à Syrte. Ce n’est pas là que les autorités libyennes l’ont retrouvé mais c’est là que se cachait l’ancien dirigeant libyen avant sa capture et sa mort.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Covid-19 : la Caf octroie 120 millions de francs à chacune des 54 fédérations

Lors de sa réunion du jeudi 28 mai 2020 tenue par visioconférence, le Comité d'urgence de la Confédération africaine de football, dirigé par le...

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, un peu plus libres

Les juges de la Cour pénale internationale ont assoupli les conditions de la liberté accordée à l’ancien président ivoirien et à son ex-ministre. A l’heure...

Hirak: Une vague de colère contre le documentaire «Algérie, mon amour»

Diffusé sur France 5 mardi soir, le film de Mustapha Kessous a déchaîné les passions sur les réseaux sociaux. Une diversion bienvenue pour le...

La CPI modifie les conditions de mise en liberté de Gbagbo et Blé Goudé

Dans une décision rendue ce jeudi, la Chambre d'appel de la CPI a décidé de révoquer une partie des conditions de mise en liberté...

CAN 2021: pourquoi un report est plausible mais pas si simple

L’hypothèse d’un report de la prochaine Coupe d’Afrique des nations, prévue du 9 janvier au 6 février au Cameroun, prend de l’ampleur, à cause...

Madagascar: le président se rend à Tamatave, particulièrement touchée par le coronavirus

Madagascar connaît actuellement une flambée de cas de Covid-19, particulièrement à Tamatave, la 2e ville du pays, où le personnel soignant manque de moyens....

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Opep : la réduction de la production pétrolière examinée par le conseil des gouverneurs

Le conseil des gouverneurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) était en conclave, jeudi 28 mai, à la faveur d'une visioconférence. La...

Parlement : Trois nouveaux textes adoptés au Sénat

C'était au cours d'une séance plénière, présidée par Mme Lucie Milebou Aubusson-Mboussou. En présence de plusieurs membres du gouvernement. Entre autres, le ministre d'État...

Covid-19: Ces PME gabonaises qui résistent à la crise

Pour ne pas se laisser mourir, tout en cherchant à conquérir de nouveaux clients, plusieurs entreprises gabonaises ont pris le pari de se battre...

Owendo : kits alimentaires de Bongo Valentin au 2e arrondissement

Les habitants du 2e arrondissement de la commune d'Owendo reçoivent, depuis lundi, des kits alimentaires, don du Coordonnateur général des Affaires présidentielles, Nourredin Bongo...

Covid-19 : déjà 15 morts au Gabon

Le Gabon a enregistré vendredi 29 mai 2020 son 15ème décès lié au Coronavirus, a annoncé le porte-parole du Comité de pilotage de la...