Tournée républicaine / Ali Bongo Ondimba promet de redorer l’image du Cap-Estérias

Ému par l’état de dégradation du département du Cap, le Président de la République gabonaise, au premier jour de sa tournée républicaine dans la province de l’Estuaire a promis de redorer l’image de marque de cette localité située à moins d’une trentaine de minutes de Libreville. « C’est difficile d’être si proche physiquement de la capitale d’un Etat et en même temps si loin par le fait qu’on n’ait pu bénéficier de cette proximité. Quelqu’un qui tomberait du ciel et viendrait directement ici, et à qui on dira que vous n’êtes même pas à 30 minutes de la capitale, il aurait du mal à le croire car, cette localité n’est pas digne d’une ville proche d’une capitale », a estimé, Ali Bongo Ondimba faisant remarquer qu’ « il est regrettable de constater que la route du cap ne s’est pas dégradée en un jour, nous l’avons vu au fil des années, se dégrader jusqu’à devenir impraticable sans qu’aucun d’entre nous ne fasse quelque chose pour éviter cela alors qu’il y a une trentaine d’années elle était praticable ».

Aussi, a-t-il rassuré les populations du département du Cap sur la réhabilitation à venir de l’axe Libreville-commune du Cap-Estarias.

« Cette route, on va la faire. Oui, nous allons l’a rendre à nouveau praticable car elle est programmée », a-t-il signifié.

Ville touristique, le Président de la République s’est également voulu moralisateur et sensibilisateur à l’endroit des populations qu’il a invité à préserver leur environnement, première richesse de la localité.

Ali Bongo Ondimba a aussi livré un message de paix, d’unité et de sérénité à l’approche des échéances électorales non sans revenir sur les tenants et les aboutissants de son programme d’action l’ « avenir en confiance ».

Situé à une vingtaine de kilomètres au nord de Libreville, à l’entrée de l’estuaire du Komo, le Cap-Esterias qui, selon la volonté du n°1 gabonais est appelée à devenir une cité « balnéaire », réunit des paysages luxuriants faits de plages cristallines et de forêts avec des îles au large de ces côtes. Terre de diversité, le département est peuplé des groupes Benga, Kombè, Sekiani, Akelè et Fang entre autres.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Le Gabon face au Covid-19 : Le Dr Adrien Mougougou douche l’optimisme d’Ali Bongo

Le Gabon a certes construit ou rénové des hôpitaux, acheté du matériel ces dernières années, mais cela ne suffit pas pour une riposte efficace...

Nationale Airways Gabon : un nouveau-né dans le ciel gabonais

Nationale Airways Gabon (NAG) a récemment décroché sa licence d’exploitation et son certificat de transporteur aérien (CTA). Les deux documents ont été remis le...

Suicide manqué de Brice Laccruche en prison : Du flou gaussien et des questions

Brice Laccruche Alihanga aurait tenté de suicider le 21 mai à la prison centrale de Libreville où il détenu depuis décembre 2019 pour détournements...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...