Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a demandé ce mardi la démission du président syrien Bachar al Assad, qu’il a condamné comme jamais auparavant, comparant la répression des manifestants par Damas aux méthodes de l’Allemagne nazie.

“Combattre ton propre peuple jusqu’à la mort ne relève pas de l’héroïsme mais de la couardise. Si tu veux voir quelqu’un qui combat son peuple jusqu’à la mort, regarde l’Allemagne nazie, regarde Hitler, regarde Mussolini”, a t-il dit. “Si tu ne peux pas apprendre d’eux, regarde le dirigeant libyen assassiné, qui a retourné ses armes contre son propre peuple et utilisé les mêmes expressions que toi il y a encore un mois.”

“Sans répandre plus de sang, sans commettre de nouvelles injustices, pour le bien de la paix des peuples, du pays et de la région, finissez-en et démissionnez !”, a-t-il lancé lors d’une réunion du Parti pour la justice et le développement (AKP), auquel il appartient.

Il a ajouté que Bachar al Assad devrait tirer les leçons du destin de Mouammar Kadhafi, renversé en aoât par les rebelles et tué le mois dernier après son arrestation.

Il a néanmoins précisé que ses critiques ne constituaient pas un appel à une opération militaire internationale pour stopper la violence en Syrie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here