Joseph Kébilianou, suppléant au candidat à l’élection législative du 17 décembre 2011 pour le compte du Parti pour le développement et la solidarité sociale (PDS) de l’opposant de Me Séraphin Ndaot Rembogo, a démissionné, lundi, de cette formation politque, pour maque de stratégie.

Dans une lettre adressée au président du PDS, datée du 5 décembre et rendue publique le jour –même, M. Kébilianou porte à l’attention de Me Ndaot Rembogo qu’il a pris la “ferme décision de ne plus prendre part à l’élection législative du 17 décembre 2011 comme suppléant du candidat Landry Rotondo Raphémo”.

Cette décision est motivée, selon l’auteur de la correspondance par le fait qu’un travail préalable de terrain n’aurait pas été fait.

“Le candidat titulaire et moi n’avons pas effectué de missions conjointes de terrain et aucune stratégie du parti n’est mise en œuvre pour nous assurer une victoire au soir du 17 décembre”.

Le démissionnaire constate que “à moins d’une semaine de l’ouverture de la campagne, il n’y a pas encore de plan de déploiement de moyens matériels et humains dans ce siège”.

Pour toutes ces raisons, M. Kébilianou a décidé non seulement de retirer sa candidature en qualité de suppléant du candidat du PDS mais également de démissionner de ce parti.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here