Gabon: bureaux de vote ouverts

Les électeurs gabonais ont commencé à voter pour des législatives qui semblent déjà acquises au Parti démocratique gabonais (PDG) du président Ali Bongo, en l’absence d’une partie de l’opposition dont certains membres ont appelé à entraver le scrutin.

A l’école publique Ba-Oumar du quartier Bas de Gué-gué de Libreville les opérations ont débuté avec une heure de retard, avec seulement quatre votants. A l’école communale de Medoune (nord), un retard et un manque d’affluence identique ont été constaté par un journaliste de l’AFP. D’après une source proche de la commission électorale nationale autonome et permanente (Cénap), les premières estimations de cette première élection parlementaire depuis la mort d’Omar Bongo en juin 2009, après 41 ans de pouvoir, devraient être connues dès lundi, et les résultats définitifs « probablement jeudi ».

Le PDG, qui dispose aujourd’hui avec ses alliés de 98 des 120 sièges, devrait s’offrir une confortable majorité absolue, face à une opposition divisée, et dont une partie a décidé de ne pas participer au scrutin voire même de l’entraver. « Je suis venu tôt car j’ai d’autres choses à faire, il y a eu un mot d’ordre d’appel au boycott mais le vote est un devoir civique », a déclaré le premier votant de l’école de Médoune, Lucien-Patrick Landoubé, enseignant.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....