Conformément à la loi électorale y relative et sur invitation du président de la CENAP, le Ministre gabonais en charge de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a rendu public, le mercredi 21 décembre dernier, les résultats provisoires de l’élection des Députés à l’Assemblée Nationale, qui s’est déroulée le samedi 17 décembre dernier. A-t-on constaté.

Le Parti Démocratique Gabonais (PDG) obtient selon les chiffres officiels publiés, une majorité écrasante de 114 députés sur 120. Selon ces chiffres, il y a eu 255.570 votants pour 745.645 inscrits soit un taux de participation de 34,28% (65,72% d’abstention). Le PDG obtient 114 (113 en nom propre et un député PDG-Parti Gabonais du Centre Indépendant).

A en croire le Ministre, le taux de participation est relativement le même depuis 1996. On ne dépasse pas les 40% lors des élections législatives et locales. La seule élection où l’on atteint plus de 50% sont les présidentielles, mais en 2009, lors de l’élection présidentielle, le taux était de 44%.

Cette élection, ajoute-t-il, est tout à fait normale, avec plus de 23 partis politiques qui ont participé.

Notons que Jean François Ndongou a écarté l’hypothèse que le fort taux d’abstention soit dû au boycott d’une partie de l’opposition.

Selon lui, ce sont des Députés élus par le peuple et non nommés par le Président de la République par un décret. Réagissant ainsi, à une déclaration d’une partie de l’opposition ayant boycotté ces législatives, réclamant l’invalidité du scrutin.

2 Commentaires

  1. En voilà un tordu. Tu connais Mengara, mais est-ce que Mengara te connais? Lèche-caca bongoïste va. Tu ne sais même pas lire pour te renddre comte que cet article est un article d’Info gabon, que tu insultes d’écrire des torchons. Pauvre idiot va.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here