Gabon : Hausse de 6% du budget de l’Oprag

Tenu le 22 décembre dernier à Owendo, le dernier conseil d’administration de l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG) a procédé à l’adoption du budget de l’exercice 2012, porté à 12,5 milliards de francs CFA, une hausse de 6% par rapport à celui de 2011.

Sous la présidence de son PCA, Ambroise Germain Banas, le Conseil d’administration de l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG) s’est réuni le 22 décembre dernier au siège de cette structure à Owendo.

Les 15 membres présents, sur les 17 que compte cette assemblée, ont procédé à l’adoption du budget de l’exercice 2012, arrêté à 12,5 milliards de francs CFA. Ce qui représente une hausse de 6% par rapport à celui de 2011.

Les dépenses de fonctionnement hors amortissements et provisions, ont été arrêtées à 8,422 milliards de francs Cfa, soit une diminution de 2% par rapport à 2011. Les investissements, excepté ceux réalisés dans le cadre des concessions et des projets à financer par l’Etat, sont estimés à 4,5 milliards de francs CFA.

Selon les propos du PCA, Ambroise Germain Banas, ce budget arrêté à 12,5 milliards de francs CFA, tient compte du contexte national, marqué par la poursuite des chantiers du gouvernement en matière d’infrastructures et d’équipements collectifs ; l’accroissement des exportations du bois débité et l’accroissement des exportations des produits miniers.

«Les grandes lignes de ce budget visent la mise en œuvre du plan stratégique de l’Oprag. Notamment, le renforcement des fonctions régaliennes des ports, la modernisation de l’outil portuaire, une meilleure maitrise de l’activité afin d’offrir une meilleure qualité des prestations, d’accroitre les produits et de poursuivre la réduction des charges», a précisé Ambroise Germain Banas.

Toutefois, selon le PCA, ces objectifs définis ne peuvent être atteints qu’avec l’amélioration des conditions de production et de travail tels que l’équipement des services (les capitaineries) ; le renforcement des capacités opérationnelles ; la poursuite de la réhabilitation des quais, notamment le port môle de Port-Gentil ; la réhabilitation des voiries du domaine portuaire ; l’aménagement des espaces de stockage et terre-pleins ainsi que la construction des équipements destinés aux exploitants portuaires.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Covid-19 : dangereuses négligences des gestes barrières dans l’arrière-pays

À l’intérieur du pays, le Covid-19 semble désormais accélérer sa vitesse de contagion. Malgré ce fait, les populations affichent une certaine négligence dans l'hinterland....

Récession : Les petits opérateurs économiques à la peine

Les petits opérateurs économiques sont parmi ceux qui subissent les pertes les plus lourdes depuis la mise en application des mesures barrières face à...

Eau et électricité : la SEEG revoit les critères de la gratuité

La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a déclenché, lundi 25 mai 2020, sa deuxième phase de distribution gratuite d'eau et d'électricité décidée...

Recensement des agents publics : la deuxième phase en cours

La deuxième phase de l'opération de recensement biométrique des agents publics est effective depuis le début de la semaine en cours. Cette phase est essentiellement...

L’armée française dément avoir importé des vaccins au Gabon

En pleine pandémie de coronavirus, les réseaux sociaux s’étaient enflammés, mi-mai, suite à l’arrivée par avion français d’une boîte avec inscription “sérums, réactifs et...