Les acteurs politiques gabonais ont les yeux désormais tournés vers la Cour constitutionnelle pour l’issue finale du vote du 17 décembre dernier. La question étant de savoir si les scores des uns et des autres seront confirmés ou infirmés au terme d’un examen approfondi du dossier sur les résultats de ces élections.

En effet, la Cour constitutionnelle est saisie, depuis quelques jours, de ce dossier. Après la proclamation de ces résultats, la semaine dernière par le Ministre en charge de l’Intérieur, Jean-François Ndongou, les documents liés à ce scrutin ont été transmis à la Haute juridiction pour examen, en vue du rendu définitif de ces données issues de différents bureaux de vote du pays. A-t-on appris de sources recoupées.

Procès-verbaux, observations et autres manifestes sont actuellement épluchés par les juges de la Cour constitutionnelle qui devraient, en principe, tout boucler en fin de cette semaine, au plus tard.

Selon les premiers résultats donnés, le Parti Démocratique Gabonais (PDG) est sorti largement vainqueur avec 113 sièges remportés sur les 120 que compte l’Assemblée Nationale gabonaise. Un rendu qui est intervenu après un scrutin jugé transparent, équitable et crédible par les nombreux observateurs ayant été accrédités pour l’observation de ces élections.

En dehors de quelques manquements mineurs relevés ça et là, les législatives du 17 décembre dernier ont été globalement bien organisées, mentionnent les rapports de ces observateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here