Deux organes de presse, la télévision privée TV+ et le journal « Echo du nord », ont été suspendus mardi par le Conseil national de la communication (CNC) pour avoir diffusé la veille un discours de vœux de l’opposant gabonais, André Mba Obame, selon un communiqué du CNC lu mardi soir sur la première chaine de télévision gabonaise, RTG1.

TV+, propriété de Mba Obame, écope de trois mois de suspension de ses programmes et « Echo du nord » pour sa part , est interdit de parution pendant une période de deux mois.

“Une cérémonie de présentation de vœux au peuple gabonais est un acte républicain qui ne peut être posé que par la première institution de la République qu’est le chef de l’Etat”, précise le communiqué.

L’opposant autoproclamé président au lendemain de l’élection présidentielle de 2009 qui a vu Ali Bongo Ondimba déclaré vainqueur, avait déjà organisé une cérémonie de prestation de serment le 25 janvier dernier, retransmise en direct par la télévision dont il est le propriétaire.

Mba Obame revendique, depuis lors, d’être reconnu comme président du Gabon alors qu’il a occupé le troisième rang pendant cette élection, derrière le président actuel, Ali Bongo Ondimba et l’opposant historique, Pierre Mamboundou, selon les chiffres officiels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here