Quinze inspecteurs du contrôle des denrées alimentaires d’origine animale et végétale ont prêté serment vendredi dernier au tribunal de première instance de Mouila.

Le président du Tribunal de première instance de Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié, Christ Mangono, a présidé, vendredi dernier, la cérémonie de prestation de serment de quinze inspecteurs du contrôle des denrées alimentaires d’origine animale et végétale. Après la lecture du serment et l’appel des récipiendaires par le greffier correctionnel, Jean Rodrigue Makéla Makéla, le Substitut du procureur, Alain Georges Moukoko a donné ses réquisitions à l’endroit des inspecteurs qui ont prêté serment. Pour lui, un agent qui doit opérer sur le terrain sera muni d’un ordre de mission établi par son chef hiérarchique, et celui qui se retrouvera sans ledit ordre de mission et qui commettra des impairs sera justiciable par la loi, car nul n’est au dessous de la loi.

‘’Ce serment que vous venez de recevoir est en application par l’article 24 et 26 du code pénal, et ce code pénal est maintenant votre bréviaire à tout moment. Vous pouvez vous en procurer à Libreville à la Maison de la presse, pour mieux vous imprégner des missions de cette lourde charge qui est la vôtre’’, a-t-il souligné. Prenant la parole à son tour, le président du Tribunal, Christ Mangono a, sans détour, prodigué des conseils à ces derniers pour mieux se comporter sur le terrain. “Le serment que vous venez de faire vous confère les fonctions d’officiers judiciaires spéciaux. Dorénavant, vous êtes habilités à dresser des procès-verbaux ; c’est pourquoi vous avez prêté serment au tribunal”, a-t-il déclaré. Avant de conclure que “c’est vrai que vous serez avec les opérateurs économiques, cela exige dans un premier temps de faire de la sensibilisation avant de réprimer”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here