spot_imgspot_img

Les remerciements de Jean Ping à Ali Bongo Ondimba

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Jean Ping, qui est à Libreville à l’invitation de la CAF, est allé hier au palais du bord de mer où il a exprimé sa gratitude au chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, après le soutien du Gabon à sa candidature pour un nouveau mandat à la tête de l’institution panafricaine.

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu hier en audience le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Jean Ping, venu à Libreville à l’invitation de la Confédération africaine de football (CAF). Le patron de l’organisation panafricaine doit, en effet, prendre part à la cérémonie de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football prévue dimanche prochain, au terme de la rencontre qui opposera la Côte d’Ivoire et la Zambie. Jean Ping doit également prendre part à l’Assemblée générale de la CAF qui se tient ce vendredi dans la capitale gabonaise. Il a, pour ainsi dire, saisi l’occasion de cette visite à Libreville pour venir exprimer ses remerciements au chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, après le soutien manifesté lors de la campagne pour l’élection à la présidence de la Commission de l’Union africaine. A noter qu’un Jet, entre autres moyens, avait été mis à la disposition du candidat Jean Ping pour lui permettre de sillonner les capitales africaines et de convaincre le maximum de dirigeants du continent sur la nécessité de sa réélection. Mais le dernier Sommet de l’UA tenu à Addis-Abeba en Ethiopie, dominé pour l’essentiel par l’élection d’un nouveau président de la Commission de cette organisation panafricaine, a abouti à une impasse : aucun des deux candidats en lice, le sortant Jean Ping et la Sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, n’a été élu. Au quatrième tour, le candidat Ping, resté seul dans la course, conformément aux statuts de l’Union africaine, n’est pas parvenu à obtenir les deux tiers requis pour rempiler à la tête de la Commission. Néanmoins, un compromis a été trouvé par les chefs d’Etat pour qu’il soit maintenu dans ses fonctions jusqu’au prochain Sommet prévu en juillet 2012, date d’une nouvelle élection. Hier, à sa sortie d’audience avec le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, le président de la Commission de l’UA, Jean Ping, s’est dit prêt à se lancer à nouveau dans la course si les 32 pays qui sont derrière lui continuent à le soutenir.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_imgspot_img

Articles apparentés

spot_imgspot_img

Suivez-nous!

1,857FansLike
129FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES