Démission réglementaire de Paul Biyoghe Mba

Le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghe Mba, a donné sa démission au président Ali Bongo Ondimba le 13 février, suite à la validation des résultats des dernières législatives par la Cour constitutionnelle. Un acte qui intervient conformément aux dispositions de l’article 34 de la Constitution.

Paul Biyoghe Mba démissionne de son poste de Premier Ministre.

Comme l’exige l’article 34 de la Constitution gabonaise, le chef du gouvernement gabonais, Paul Biyoghe Mba, a déposé sa démission au président Ali Bongo Ondimba.

Selon l’article sus cité, «les fonctions du gouvernement cessent à l’issue de la prestation de serment du président de la république, de la proclamation des résultats des élections législatives par la Cour constitutionnelle et en cas de vacance de la présidence de la république pour quelque cause que ce soit ou d’empêchement définitif du président de la République. Dans tous les cas, le gouvernement assure l’expédition des affaires courantes jusqu’à la formation d’un nouveau gouvernement».

«Je suis allé remettre la démission du gouvernement au chef de l’Etat. La Cour a proclamé les résultats des législatives du 17 décembre et conformément aux dispositions de la Constitution les fonctions du gouvernement cessent à partir de la proclamation de ces résultats», a déclaré Paul Biyoghe Mba dès la sortie de son audience avec le président Ali Bongo Ondimba.

L’équipe gouvernementale actuelle expédiera donc les affaires courantes en attendant la nomination du nouveau Premier ministre et de son gouvernement, au sujet desquels aucune loi ne fixe de délai.

La question qui taraude actuellement les esprits des observateurs et de l’opinion est celle de savoir si Paul Biyoghe Mba sera reconduit ? Il risque toutefois d’être en concurrence avec d’autres hommes forts, dont les noms circulent dans les couloirs du Palais présidentiel et des ministères, on parle notamment de Léon Nzouba, l’actuel ministre de l’Equipement, d’Adrien Nkoghé Essingone, ancien ministre de l’Habitat et ex-directeur général des Caisses de stabilisation et de péréquation (Caistab) ou encore de Magloire Ngambia, le ministre de l’Économie. Ali Bongo Ondimba pourrait par ailleurs décider de nommer un «homme neuf qui fait l’unanimité au plan national», ainsi que l’envisagent certains observateurs.

Plusieurs cas de figure sont donc à envisager. Soit le président choisit de poursuivre dans la logique géopolitique actuelle qui veut que la primature soit toujours occupée par un originaire de la province de l’Estuaire particulièrement de la communauté Fang, soit il décide de rompre avec cette logique en portant son choix sur une autre communauté d’une autre province.

Biyoghe Mba avait été nommé Premier ministre par la présidente intérimaire du Gabon Rose Francine, actuelle présidente du Sénat, quelques semaines après la mort du président Omar Bongo, en juin 2009. Il avait été reconduit par le président Ali Bongo en octobre 2009, après son élection

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Interview du Dr. Daniel Mengara sur Afrique 2050: L’avenir de l’Afrique est dans le panafricanisme

02:03:17
Ce dimanche 15 novembre 2020, le Dr. Daniel Mengara était l'invité du Dr. Mouketou sur l'émission Afrique 2050 du Jacques Roger Show. Le Dr....

Covid-19 : Plus que 65 cas actifs au Gabon !

A ce jour, le Gabon ne compte plus que 65 cas actifs au Covid-19, dix patients hospitalisés et 7 en réanimation © DR Considéré par...

Alpha Condé: «Il n’y a pas de chasse aux sorcières en Guinée»

Le président de la République de Guinée, Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat à la tête du pays après un processus controversé, est...

Côte d’Ivoire : « Le dialogue, oui, mais des actes d’apaisement d’abord ! »

CONDITIONS. Dans une déclaration commune, l'opposition, autour du PDCI et du FPI, demande la fin des poursuites judiciaires contre tous ses leaders. « Avant...

Situation en Côte d’Ivoire : Paris s’en mêle

CONSEILS. Le chef de la diplomatie française a demandé au président Ouattara de « prendre des initiatives » pour le retour à la paix...

Gabon : Contrôles sécuritaires de tout type de véhicule dès le 20 novembre

Les ministères de l’Intérieur et de la Défense vont lancer le 20 novembre, des contrôles sécuritaires de véhicules dans tout le pays. Tout véhicule...

Suivez-nous!

1,368FansLike
125FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

02:03:17

Interview du Dr. Daniel Mengara sur Afrique 2050: L’avenir de l’Afrique est dans le panafricanisme

Ce dimanche 15 novembre 2020, le Dr. Daniel Mengara était l'invité du Dr. Mouketou sur l'émission Afrique 2050 du Jacques Roger Show. Le Dr....

Covid-19 : Plus que 65 cas actifs au Gabon !

A ce jour, le Gabon ne compte plus que 65 cas actifs au Covid-19, dix patients hospitalisés et 7 en réanimation © DR Considéré par...

Alpha Condé: «Il n’y a pas de chasse aux sorcières en Guinée»

Le président de la République de Guinée, Alpha Condé, réélu pour un troisième mandat à la tête du pays après un processus controversé, est...

Côte d’Ivoire : « Le dialogue, oui, mais des actes d’apaisement d’abord ! »

CONDITIONS. Dans une déclaration commune, l'opposition, autour du PDCI et du FPI, demande la fin des poursuites judiciaires contre tous ses leaders. « Avant...

Situation en Côte d’Ivoire : Paris s’en mêle

CONSEILS. Le chef de la diplomatie française a demandé au président Ouattara de « prendre des initiatives » pour le retour à la paix...