Le Président Ali Bongo Ondimba s’est adressé aux gabonais

Surprise ce soir à Libreville. Tout le monde pensait à l’annonce du nouveau Gouvernement, mais ce n’était pas le cas. Le Président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba s’est adressé à la nation ce soir à 20h00 sur les antennes de la télévision nationale (GABON TELEVISION).

Attendu par tous les gabonais étant donné que le Gouvernement a démissionné depuis lundi, la déclaration du Chef de l’Etat s’est limitée à l’annonce d’un futur Gouvernement des missions dans les tout prochains jours. A cette occasion, le chef de l’exécutif gabonais est revenu sur le bilan positif de l’organisation de la CAN au Gabon avec la participation des grandes stars mondiales du football et celles de la musique. Voici l’intégralité de son discours :

« Mes Chers Compatriotes

Nous venons de finir la 28ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations que notre pays a eu l’insigne honneur de co-organiser avec la République sœur de Guinée Equatoriale.

Nous pouvons exprimer notre fierté d’avoir tenu, tous ensemble, le pari d’organiser et de participer avec succès à cet évènement.

Je profite donc de cette occasion pour remercier le peuple gabonais dans son ensemble pour son implication et sa contribution à la réussite de ce challenge.

Nous avons reçu de nombreux témoignages de satisfaction quant à la parfaite organisation de la CAN à Libreville et à Franceville, avec des infrastructures de qualité sur les plans sportif, hôtelier, sanitaire, du transport, des facilités de communication et de toutes les commodités offertes.

La chaleur et la qualité de l’accueil que vous avez réservées à nos hôtes pendant ces semaines de compétition et de ferveur ont été à la hauteur de la réputation et des traditions d’accueil de notre pays.

Les infrastructures réalisées qui comprenaient les objectifs spécifiques à la CAN mais qui en englobaient d’autres plus étendus, durables et structurants, augurent d’un nouveau positionnement de notre pays comme carrefour et terre d’accueil d’événements majeurs.

Au-delà de ces aspects matériels et infrastructurels, nous avons été heureux de voir notre équipe nationale à la hauteur des enjeux sportifs et avons été honoré par la participation spontanée de nos populations.

Nos Panthères ont réussi la prouesse de 4 matches sans défaite pendant la durée du jeu, 3 victoires en poule. Le peuple Gabonais, féru de sport, et dans un élan de patriotisme à poussé jusqu’au bout et avec sportivité notre sélection nationale.

Je voudrais de façon solennelle remercier la République sœur de Guinée Equatoriale à travers son peuple et son président, son excellence M. Théodore Obiang Nguema, pour son engagement et sa détermination à nos côtés, à faire de cette compétition une réussite et un exemple d’intégration sous-régional.

Je tiens également à remercier la Confédération africaine de football et son président M.Issa Hayatou, pour leur constant accompagnement, le suivi de l’évènement, leur présence, toutes choses, qui ont contribué à la réussite de cette manifestation.

C’est aussi le lieu de signaler l’heureuse initiative de la CAN sans SIDA par la Première Dame, appuyée par des stars du football mondial et beaucoup d’autres bonnes volontés.

Au-delà du choix symbolique qu’est la CAN, comme rendez-vous majeur de la jeunesse africaine, c’est un moyen de sensibilisation et de mobilisation permanentes face à cette pandémie encore ravageuse sur notre continent.

Ce signe fort d’engagement réel pour nos familles, pour nos communautés, pour notre pays, se déploiera et se poursuivra tout au cours de l’année 2012. Il doit servir d’exemples à d’autres initiatives et actions tout aussi importantes et nécessaires.

De même, l’opération de propreté de nos villes, quartier, l’embellissement et la préservation de notre cadre de vie doivent s’inscrire comme des actions qui se prolongent et s’intègrent dans notre comportement de tous les jours. Elles sont exemplaires, elles sont utiles, il nous faut les continuer.

Cette Can fut aussi un moment de forte communion nationale. Elle a transcendé certains vieux clivages pour nous montrer : qu’en dépit des critiques, du scepticisme des politiques en mal d’inspiration, qu’ensemble, unis comme les doigts de la main, nous sommes plus forts et que plus forts nous pouvons nous dépasser, franchir des montagnes et aller plus loin, aller plus haut.

Mes Chers Compatriotes :

Bien au-delà de l’aspect purement sportif, le Gabon a offert à l’Afrique et au monde une image de pays en pleine mutation sur tous les plans. Cela nous honore tous.

La présence chez nous de nombreuses Hautes personnalités et dirigeants africains et internationaux, l’affluence des stades, les dizaines de milliers de visiteurs venus de partout, l’intérêt de la presse africaine et internationale aux côtés de leurs confrères Gabonais, mais aussi la présence remarquable d’icônes du football mondial comme le Roi Pelé, Samuel Eto’o ou encore Michel Platini, celle de vedettes de la musique internationale et de la culture comme Akon, sont la preuve, s’il fallait encore le démontrer, de la manifestation d’une fête réussie et d’une destination prisée que projette notre pays.

Le Gabon, s’est affirmé, à travers et au-delà de cet événement sportif majeur et ponctuel, comme une belle vitrine de l’Afrique vivante, dynamique et résolument tournée vers l’avenir.

C’est dire que lorsque nous sommes tous unis et déterminés à œuvrer ensemble, nous sommes capables de relever tous les défis, de mériter notre rang, de persévérer de sorte à nous positionner comme la Nation émergente à laquelle nous aspirons.

Mes Chers Compatriotes :

Comme le prévoit notre constitution à la suite d’élections législatives entérinées par la Cour Constitutionnelle, le Premier ministre, Chef de Gouvernement, M Paul Biyoghe Mba viens de remettre sa démission, conformément à nos traditions républicaines.

Je procéderai donc, dans les prochains jours, à la nomination du Premier ministre qui me proposera la formation d’un nouveau gouvernement. Ce sera un gouvernement de mission, un gouvernement d’accélération de la réalisation des objectifs que nous nous sommes fixés dans notre marche vers l’émergence.

Le nouveau gouvernement nous fournira l’opportunité d’améliorer la structure du gouvernement, en tirant toutes les leçons des forces et insuffisances constatées durant les deux premières années de ce mandat.

En effet, il nous faut passer aujourd’hui à une vitesse supérieure dans le rythme d’exécution des programmes gouvernementaux.

Le futur gouvernement aura donc pour mission essentielle de traduire dans des actions concrètes, intégrées, visibles et durables, notre vision, nos engagements et nos ambitions pour notre pays.

Mes Chers Compatriotes :

Aujourd’hui, plus que jamais, fort de l’énergie reçue de vous, j’ai foi en la capacité de notre pays à atteindre tous ses objectifs et à créer un regain de dynamisme.

Aujourd’hui plus que jamais, j’ai confiance que le Gabon est en train de bâtir les fondements sur lesquelles il atteindra la compétitivité, la croissance et la prospérité partagée.

Ayons confiance en nos capacités à œuvrer, tous ensemble, dans l’unité, la paix et la cohésion, des perspectives rassurantes et heureuses pour notre pays.

Je vous remercie. », S.E. ALI BONGO ONDIMBA, Président de la République Gabonaise.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....