Le projet de la gabonisation de la profession de conducteurs de taxi

Initié en lors du Conseil des ministres délocalisé d’Oyem en 2010, dans le but d’impliquer les compatriotes dans ce secteur aujourd’hui en grande partie aux mains des expatriés, sa mise en œuvre n’a toujours pas vu le jour, comme plusieurs autres décisions prises en Conseil de ministres.

Une décision qui avait fait naitre un sentiment de fierté nationale chez les familles gabonaises. Mais seulement près de trois ans après, sa mise en œuvre tarde toujours à avoir le jour, d’ailleurs comme cette décision instruite par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, (que à chaque contrôles des agents de police doit avoir son matricule, malheureusement sur le terrain ce n’est pas le cas).

A la recherche des causes de cette situation, les principaux parties prenantes au projet se sont expliquées. Jeune entrepreneur gabonais, Emmanuel Nzue dit que le projet est né au moment ou la campagne électorale pour la présidentielle de 2009 battait son plein.

Tel qu’il avait été présenté, le projet de gabonisation de la profession de conducteur de taxi devait fonctionner sous la forme d’une coopérative, avec un système de gestion à trois volets : le premier avec des mouvements associatifs légalement constitués, pour se porter garants des personnes formées.

Le deuxième concernant les entrepreneurs, c’est-à-dire des personnes qui veulent augmenter leur parc automobile. Le troisième avec des particuliers capables de prendre une traite et d’effectuer ensuite le remboursement.

La finalité : faire en sorte que chaque personne formée finisse par devenir propriétaire de son propre véhicule, au bout de quelques mois. Il a fallu, précise Emmanuel Nzue, un an et deux mois après (novembre 2009-décembre 2010) pour emmener le gouvernement à en voir le bien fondé.

Aujourd’hui, les chauffeurs taxi expatriés pendant les conversations disent ‘’en 2010 la chanson des gabonais bientôt la gabonisation de la profession de conducteur de taxi, mais aujourd’hui ou nous en sommes ?! Si ce n

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....