Le Maire de la commune de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, a procédé hier, tard en soirée dans un cadre somptueux, de la capitale gabonaise, à la présentation du nouveau journal municipal, intitulé « Notre Cité », créé pour remettre le citadin au cœur de l’actualité et de l’information de sa ville.

En réalité, il s’agit de la relance du premier bulletin d’information « La Cité », disparu il y a belle lurette. Ce journal renaît donc de ses cendres sous l’appellation « Notre Cité », avec une nouvelle charte graphique et un nouveau code couleurs avec plus de pages (60), édité sur du papier glacé.

Ce premier bulletin est distribué gratuitement par l’autorité municipale qui avait à cœur de relancer l’organe officiel d’information pour corriger le déficit de communication observé au sein de l’institution qu’il dirige.

« Pendant trois ans et demi, nombre d’actions municipales qui méritaient une meilleure diffusion quantitative et qualitative ont souffert d’un déficit de communication », a expliqué le Maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane.

Plus qu’un simple journal, ce bimestriel est un magazine « tout en couleurs » retraçant toute la vie municipale concoctée depuis plusieurs mois par la commission « communication municipale ».

Le sommaire annonce quatorze rubriques (Histoire, Actualités, le Dossier, Dans la maison commune, Quartiers Arrondissements, Disporama, Conseil Municipal, Infos Municipales, Environnement, Economie, Who’s who, Magazine, Tourisme et Libreville by night). La publicité occupe également une place importante dans ce premier numéro.

La lecture débute par l’édito du Maire de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, sur une page dans laquelle il rend hommage au Président de la République, Ali Bongo Ondimba, pour l’organisation parfaite de la dernière Coupe d’Afrique des Nations de Football.

Ce nouveau support qui s’ajoute à la radio municipale « La voix de la cité », vient compléter et renforcer la communication globale de la ville de Libreville.

La cérémonie de présentation officielle rehaussée pour la circonstance de la Miss Gabon 2012, s’est déroulée devant la presse nationale et internationale, notamment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here