Maurel & Prom a actualisé le montant de ses réserves (pétrole et gaz) à la suite de la certification des réserves du champ de pétrole de Sabanero en Colombie. Elles s’élevaient à 229 millions de barils équivalent pétrole au 1er janvier, étant précisé que ce chiffre est établi après retraitement des réserves au Nigéria et au Venezuela. Ces deux entités sont sorties du périmètre en 2011. Le total de ses réserves prouvées et probables nettes de redevance au Gabon s’élève à 177 millions de barils d’huile.

En Tanzanie, les réserves prouvées et probables nettes de redevance nettes sont de 44 millions de barils équivalent pétrole.

En Colombie, la part de Maurel et Prom (50%) est de 2,9 millions de barils équivalent pétrole au niveau des réserves prouvées et de 4,9% au niveau des réserves probables, nettes de redevances.

En outre, le groupe dispose au Gabon de 85 millions de barils équivalent pétrole de réserves possibles nettes de redevances, tandis qu’elles ont été évaluées à 50 millions de barils équivalent pétrole en Colombie et à 76 millions de barils équivalent pétrole au Pérou. En Tanzanie, la junior pétrolière dispose de ressources de 103 millions de barils équivalent pétrole.

A cela s’ajoute un potentiel lié au forage du puits de Mafia Depp. Le volume de Gaz en place lié à ce puits a été évalué par Schlumberger entre 1,97 et 4,15 Tcf, soit entre 1 TCF et 2,2 Tcf en part nette de redevances pour le groupe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here