Le Ministre gabonais de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de l’Immigration et de la Décentralisation, Jean François Ndongou a rencontré les partis politiques (majorité –opposition), ce jeudi à son département ministériel en vue de débattre sur la formation d’une commission nationale devant travailler sur l’introduction de la biométrie dans le système électoral au Gabon.

Le Ministre de l’Intérieur a informé les acteurs politiques que l’entreprise Gemalto a été retenue par l’état gabonais après appel d’offre pour réaliser le projet de la biométrie au Gabon à la hauteur de six (6) milliards de francs CFA.

Le Ministre Jean François Ndongou a expliqué que pour la fiabilité du processus les partis politiques de la majorité comme de l’opposition enverront trois de leurs membres en vue de les représenter au sein de ladite commission nationale pilotée par le ministère de l’Intérieur.

Dans les commissions locales (provinces, départements et districts), chaque bord politique sera représenté par deux membres. Au total, 138 commissions seront constituées inclus la commission nationale. Ce qui donnera 554 membres au total repartis de la manière suivante : majorité (277), opposition (277).

Les deux camps politique ont jusqu’à la première quinzaine du mois de juin prochain pour désigner leurs représentants au sein de chaque commission.

Le processus de la mise en place de la biométrie se déroulera en trois phases. La première est relative à la formation tandis que la seconde vise l’opération d’enrôlement alors que la dernière concerne la spécification de finalisation de la rédaction du logiciel.

Selon le calendrier, une liste provisoire avec les données à caractère biométrique sera disponible au mois de décembre prochain. De ce fichier sera réalisée la liste définitive devant être expérimentée au cours des élections locales de 2013.

La prochaine étape est prévue pour ce vendredi avec la présentation technique par l’opérateur Gemalto des différentes phases aux partis politiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here