Une délégation conduite par Patrick Buffet, PDG du groupe Eramet, a été reçue le 6 juin à Libreville par le président Ali Bongo. Plusieurs points ont figuré au centre de cette audience, notamment les ambitions du groupe au Gabon et la célébration du cinquantenaire, en octobre prochain, de l’exploitation du manganèse par la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog).

En effet, c’est en octobre 1962 que la Comilog a débuté l’exploration sur le gisement de Moanda, dans le Haut-Ogooué, au Sud-est du Gabon. Patrick Buffet a également évoqué les ambitions de la filiale gabonaise du géant minier français, qui souhaite porter sa production annuelle de manganèse de 2 à 4 millions de tonnes.

Au titre des projets, le chef de l’Etat gabonais s’est vu présenté les grands chantiers de Comilog, notamment le complexe métallurgique de Moanda, l’Ecole des Mines de Franceville et la mise en œuvre du gisement de niobium de Mabounié, dont une usine pilote sera lancée en 2014.

Enfin, le patron d’Eramet a réitéré au président gabonais sa volonté de respecter son engagement quant à l’entrée du Gabon au capital du groupe minier. En effet, Ali Bongo et Patrick Buffet avaient trouvé, en juin 2010, un accord de principe pour l’acquisition par l’Etat gabonais de 4 à 5% du capital d’Eramet.

En octobre 2010, Eramet avait annoncé son engagement à céder jusqu’à 10% de sa participation à l’Etat gabonais d’ici 2015, dans sa filiale Comilog. La première étape (2010-2011) a concerné la cession d’une participation de 3,54%. Cette démarche permet au Gabon de détenir des positions dans des sociétés de référence qui agissent sur son territoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here