L’Afrique du Sud est un sparring-partner de qualité à même de permettre à l’équipe nationale, les Panthères, de mieux se préparer pour les Jeux Olympiques (JO) et d’autres compétitions futures, ont affirmé le sélectionneur national, Paulo Duarte, et le capitaine des Panthères du Gabon, Didier Ovono Ebang, la veille de l’opposition entre les deux pays prévue ce vendredi (20 h locales, 19h au Gabon) à Nelspruit (nord-est d’Afrique du Sud).

Ce match s’inscrit dans le cadre de la préparation de l’équipe nationale pour les JO et la CAN 2013. L’Afrique du Sud a une bonne organisation, un bon championnat et de bons joueurs. C’est un adversaire de qualité. Et ce match est très important pour nous, parce qu’il n’y a pas de Panthères ‘’A’’ ni ‘’B’’, mais l’équipe des Panthères tout court’’, a déclaré Paulo Duarte.

Selon le technicien portugais, l’Afrique du Sud constitue un ‘’obstacle’’ important qui peut encourager les Panthères à affronter une grande compétition comme les JO, soulignant que la motivation est au rendez-vous dans le groupe pour rencontrer ce soir les Bafana Bafana d’Afrique du Sud. M. Duarte a estimé que le mélange des A et B, des professionnels des locaux est une option pour mieux faire émerger la concurrence. Une option qui peut permettre aux entraîneurs nationaux de disposer d’un grand éventail de choix.

‘’Le groupe est composé à 40 % de l’équipe A. Le reste, ce sont les Espoirs. C’est un mélange de pros et de locaux. Il appartient à cette équipe de nous montrer de quoi elle est capable. Claude Mbourounot est là (sélectionneur des Espoirs, ndlr). Il doit pouvoir choisir les meilleurs éléments à amener aux JO. Moi aussi, je suis là. Je dois bâtir une équipe A compétitive avec des éléments forts’’, a-t-il précisé.

Pour sa part, le capitaine de l’équipe nationale sénior, le portier Didier Ovono Ebang, estime que cette opposition est très positive pour le Gabon, dans la mesure où elle permettra aux Panthères de mieux se jauger et de travailler davantage. ‘’Les Bafana Bafana, c’est un grand nom en Afrique. Ça va nous permettre de rentrer dans le vif du sujet par rapport aux JO. Les équipes comme les Bafana Bafana vont nous donner la qualité qu’on va rencontrer aux JO. Ce sera un bon match’’, a-t-il admis.

Selon le sociétaire du Mans (Ligue Française), les Gabonais sont mentalement prêts, et que sur le plan physique, tout dépend du nombre d’entraînements effectués. Il a indiqué que le problème ne se pose pas avec le groupe qui a disputé la CAN 2012, mais avec ceux qui n’ont pas joué depuis dix ou 15 jours. Il a souhaité que d’autres matchs amicaux suivent pour permettre à l’équipe de pallier cette lacune avant les JO, prévus du 26 juillet au 12 aout 2012 à Londres (Angleterre).

‘’On est conscient que tout le monde n’a pas eu de préparation adéquate. Mais, on est sur le chemin du travail. Et les JO, c’est dans un mois et demi. On a donc du temps pour rattraper cet écart physique’’, a-t-il conclu. Quant au premier entrainement fait mercredi soir, l’accent a été mis sur les retransmissions afin de permettre aux joueurs de bien passer le ballon au partenaire. Car, estime M. Duarte, une équipe joue bien quand elle fait de bonnes passes et fait bien circuler le ballon.

‘’On a fait un travail technique. On a divisé les joueurs en deux groupes. Chaque secteur (défense, milieu et attaque) a fait son travail tactique. Après, on a fait le match pour dégager le groupe devant commencer le match de vendredi’’, a indiqué le technicien lusitanien.

Le deuxième et dernier entraînement effectué hier soir devait notamment être axé sur les aspects tactiques et l’adaptation aux conditions du match.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here