RIO + 20 : Le Président Ali Bongo Ondimba déclinera la vision gabonaise de développement durable

Le Sommet de Rio sur le Développement durable s’ouvre dans quelques heures en présence des leaders du monde entier. L’intervention du Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO OMDIMBA est très attendue, en raison du rôle pionnier et avant-gardiste du Gabon sur ces questions fondamentales qui interpellent la planète.

La Politique du Gabon Emergent et son volet transversal du développement durable existent indépendamment du Sommet de Rio mais s’y inscrivent parfaitement.

En effet, le développement durable comporte des enjeux sur lesquels le Gabon a pris conscience de longue date, notamment depuis 1992, déjà avec le Président Omar Bongo Ondimba.

Vingt ans après, Rio permettra d’exprimer la continuité et la cohérence dans le positionnement historique du Gabon sur les causes environnementales et le développement.

C’est ainsi que le Plan Climat vise à mettre en phase les engagements pris par le Gabon dans le cadre de la négociation sur le climat, avec le Plan Stratégique du Gabon Emergent. Il s’agit de s’assurer une réelle maitrise des émissions de GES, dans la mise en œuvre de la stratégie. Le plan climat s’inscrit donc dans une évaluation systématique de l’empreinte climat des actions mis en œuvre.

Le Plan Climat permet d’avoir une mesure assez précise de l’empreinte climat du Plan « Gabon Emergent ». Il recense en effet, un ensemble de mesures sectorielles appropriées dont la mise en œuvre permettra d’assurer une maitrise durable des émissions de GES.

Dans la même dynamique, des études précises sont prévues pour déterminer les mesures d’atténuation des risques liés au changement climatique sur le territoire gabonais, en particulier au niveau des écosystèmes les plus sensibles.

Un tel positionnement de notre pays avec des décisions suivies d’actions concrètes, au-delà d’une simple portée sous-régionale, s’inscrit dans une perspective et un cadre mondial fait de menaces, d’appréhensions mais également d’opportunités. Celles-ci sont multiples pour tous en termes de cadre de vie et d’urbanisation, d’ éducation, d’accès à une énergie moins polluante, de lutte contre la pauvreté et les inégalités mais aussi de nouveaux modèles institutionnels et de développement à inventer, bâtis sur des valeurs pérennes et ancrées dans la société.

Le Président Ali Bongo Ondimba aura une tribune de choix pour exprimer sa vision sur l’ensemble de ces questions qui vont cristalliser l’attention du monde du 20 au 22 Juin 2012.

Note aux rédacteurs: Veuillez trouver ci-après les principales actions entreprises en faveur de l’environnement et du développement durable, depuis le 1er sommet de Rio en 1992.

RIO+20 – Juin 2012

CHRONOLOGIE DES PRINCIPALES ACTIONS « GABON VERT » DEPUIS LE 1er SOMMET DE LA TERRE

1992 : Signature par le Président Omar Bongo Ondimba de la Convention sur la Diversité Biologique de Rio (Premier Sommet de la Terre organisé à Rio. La Convention sera ratifiée par le Gabon en 1994).

1993 : loi 16/93 relative à la protection et à l’amélioration de l’environnement

1997 : mise en place d’une cellule nationale pour la biodiversité

2002 : Décision du Président Omar Bongo Ondimba de classer 11% du territoire nationale en aires protégées à travers la création de 13 parcs nationaux et de créer leConseil National des Parcs Nationaux (CNPN).

2007 : Création de l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN).La loi relative aux parcs nationaux – document d’encadrement énonçant le cadre institutionnel de la gestion des parcs nationaux ainsi que les principes devant guider les gestionnaires des parcs nationaux gabonais, est adoptée.

2009 : Le Président Ali Bongo Ondimba participe activement jusqu’au dernier round des négociations de la Conférence-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 15 – Copenhague – décembre 2009). Il s’y engage notamment à mettre en place un véritable plan climat pour le Gabon.

2010

· 25 Février : le Conseil des Ministres adopte une ordonnance pour la création de l’Agence Gabonaise d’Etudes et d’Observations Spatiales : Terre, Climat, Homme (AGEOS-TECH) .AGEOS est créée en Juillet 2010

· 25 Mai: lancement par le Président du Conseil Climat qui a pour mission d’élaborer et d’orienter la stratégie de la politique nationale du Gabon en matière de changements climatiques, avec pour objectif final la rédaction d’un Plan National Climat

· Mai : Conférence d’Oslo sur la déforestation et le climat qui aboutit à un accord pour un nouveau partenariat mondial pour la protection des forêts tropicales. Ce partenariat regroupe 9 pays et une quarantaine de pays forestiers parmi lesquels le Gabon.

· Juillet : Création de l’Agence Gabonaise d’Etudes et d’Observations Spatiales (AGEOS)

· Septembre : Déclaration de Libreville, à l’issue de la première Conférence panafricaine de haut niveau sur la biodiversité et la lutte contre la pauvreté. Le Président Ali Bongo Ondimba est désigné comme porte-parole de la position africaine sur la biodiversité pour la Conférence des Nations Unies sur la diversité biologique.

· Octobre : Le Président Ali Bongo Ondimba présente la déclaration de Libreville pour défendre la position commune des Etats Africains à la Conférence des Nations Unies sur la diversité biologique (Nagoya).

2011

· 18 Janvier : Le gouvernement gabonais signe 3 conventions de financement pour la préservation des écosystèmes forestiers du Gabon avec l’Agence Française de Développement, pour un montant de 10,5 millions d’euros.

· Avril : création d’une unité spéciale de lutte contre le braconnage, pour la sécurisation des parcs nationaux et la protection de la biodiversité

· Mai : Deuxième réunion du Conseil National Climat

· Décembre: Le Président Ali Bongo Ondimba présente les grandes lignes du Plan climat national à la Conférence-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 17 –Durban).

2012 / Février :

– Création d’un Ministère de l’Economie, de l’Emploi et du Développement Durable

– Organisation à Libreville du 3ème Symposium africain sur le cycle de

l’eauorganisée par le GEO (Group on Earth Observation – organisme international regroupant des agences spatiales de nombreux pays), l’UNESCO, l’Université de TOKYO et l’Agence Gabonaise d’Etudes et d’Observations Spatiales (AGEOS).

· Avril : Atelier de lutte contre le braconnageorganisé par le Ministère des Eaux et Forêts, l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN) et le gouvernement américain, à Libreville.

· Mai : Le Président Ali Bongo Ondimba plaide pour une Afrique Verte lors du Forum Economique Mondial sur l’Afrique.

· 5 Juin : Forum de la Jeunesse sur l’Environnement pour l’élaboration par les jeunes Gabonais d’un projet de déclaration en vue du sommet Rio+20.

· 14 Juin : présentation en Conseil des Ministres du projet de loi d’orientation sur le développement durable.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....

Gabon : Pizolub durement frappée par la crise

La société Pizolub est dans la tourmente. Depuis trois mois, la production est à l’arrêt tandis que les salaires sont impayés. Une situation à...

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Explosions à Beyrouth: la diaspora libanaise en Afrique sous le choc

L'émotion est forte, à travers le monde, après les explosions qui se sont produites mardi soir à Beyrouth, au Liban. Sur le continent africain,...

Coronavirus : plus de 1 000 nouveaux cas en France en 24 heures

Le virus continue de circuler dans le pays. Le nombre de patients placés en réanimation augmente à nouveau. L'épidémie de coronavirus continue de progresser en...

CGE : le mandat du bureau actuel a été prorogé

La décision rendue par la Cour constitutionnelle le 15 juin dernier devrait vraisemblablement mettre un terme à un débat qui a cours, en ce...

Ping, Mayila et la réconciliation nationale : Mystification politicienne

En se gardant d’analyser les aspects pratiques, les leaders de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) et de l’Union pour la nouvelle République...

Confinement : Le secteur informel dans la tourmente

Les mesures de confinement prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid-19 ont sérieusement impacté de nombreux secteurs dont les services....