Des spécialistes du paludisme s’associent à Novartis pour permettre aux communautés locales de résoudre le problème du paludisme en Afrique

Plus de 35 pays d’Afrique sont aujourd’hui représentés à l’atelier de partage des pratiques d’excellence du programme national de lutte contre le paludisme intitulé Empowering Communities: The Heart of Malaria Control (Habiliter les communautés pour un meilleur contrôle du paludisme), organisé par Novartis et rassemble des leaders nationaux et internationaux en matière de lutte contre le paludisme pour discuter des points et des défis principaux de cette maladie.

Cette année, l’atelier se déroule en Éthiopie afin de reconnaître les progrès réalisés par le pays dans la gestion du paludisme, notamment au niveau des communautés. Avec le soutien du partenariat visant à faire reculer le paludisme (Roll Back Malaria Partnership – RBM), Novartis a élaboré un programme d’ateliers pour répondre aux besoins des différents partenaires et explorer la possibilité d’étendre les efforts consentis pour lutter contre le paludisme. L’objectif de cet atelier est d’inciter les pays à échanger les enseignements tirés des différents modèles de gestion des cas de paludisme par les communautés et de déterminer comment maintenir les progrès réalisés dans le climat économique actuel.

« Nous sommes ravis de présenter le 11ème atelier NMCP qui traitera des points d’intérêts principaux pour nos partenaires dans la lutte contre le paludisme », a déclaré Thomas Teuscher, directeur exécutif intérimaire, Roll Back Malaria, organisé par l’Organisation Mondiale de la Santé estimant qu’« il est impératif d’être à l’écoute des défis principaux rencontrés par les personnes luttant activement contre le paludisme afin de concevoir un atelier qui offre des avantages à tous les pays et organisations impliqués ».

Financement de la lutte contre le paludisme – Préserver les acquis

L’une des sessions principales aura trait au financement en pleine évolution de la lutte contre le paludisme. Face aux incertitudes économiques internationales actuelles, les partenaires demandent à ce que la lutte contre le paludisme reste une priorité afin de préserver et d’accroître les fragiles progrès réalisés.

« Bien qu’il soit important de continuer à fournir une aide au développement pour les programmes nationaux de lutte contre le paludisme, il est également primordial que les pays africains augmentent leurs dépenses intérieures pour le paludisme en vue d’atteindre notre objectif ambitieux d’un taux de mortalité presque nul d’ici 2015 », a déclaré le Dr. Melanie Renshaw, Alliance des dirigeants africains contre le paludisme.

« Les communautés africaines sont de plus en plus en mesure de fournir des soins de santé intégrés de qualité au niveau local dans le cadre d’une approche durable de la gestion de cette maladie », a-t-il souligné.

Les autres sujets qui seront abordés au cours de cet atelier incluent l’évolution du programme SMS for Life (pour améliorer la qualité de la gestion du paludisme à l’aide de textos indiquant avec précision les niveaux de stocks de médicaments antipaludiques et autres médicaments) et la protection de l’avenir des enfants africains grâce à des formulations pédiatriques antipaludiques.

Ateliers de partage des pratiques d’excellence NMCP

Depuis le premier atelier innovant en 2006, des ateliers de partage des pratiques d’excellence (Best Practice Sharing Workshops) NMCP ont été organisés en Afrique du Sud, en Éthiopie, en Ouganda, au Kenya, en Tanzanie, au Mali, au Rwanda, en Zambie et au Bénin. Ces réunions facilitent l’échange d’expériences et de pratiques d’excellence entre les pays, en mettant en évidence les réussites et les défis à relever, en les sensibilisant aux nouvelles initiatives et en discutant de solutions pratiques aux obstacles à la prévention et au traitement du paludisme.

« Partenaire actif de la lutte contre le paludisme, Novartis Malaria Initiative est fier d’organiser les ateliers NMCP qui sont essentiels au partage des compétences spécialisées nécessaires pour améliorer la gestion de cette maladie », a dit Linus Igwemezie, directeur de la Novartis Malaria Initiative.

Ces réunions ont donné lieu à certains projets novateurs et fructueux. Suite aux discussions avec les responsables NMCP, par exemple, Novartis a réduit de 40 % la taille des emballages des antipaludiques pour un transport et un entreposage plus efficaces. C’est également lors d’un atelier NMCP que des participants ont soulevé le problème des ruptures de stock, qui a ensuite donné le jour au programme SMS for Life initialement conçu pour améliorer l’efficacité de la gestion des stocks dans les établissements ruraux de soins de Tanzanie, mais qui est aujourd’hui déployé à une plus grande échelle.

Roll Back Malaria, l’Organisation Mondiale de la Santé, la Banque mondiale et l’Alliance des dirigeants africains contre le paludisme mettent en avant la nécessité urgente de veiller à ce que le paludisme reste une priorité dans le climat économique actuel.

L’initiative de Novartis contre le paludisme (Novartis Malaria Initiative) rassemble des spécialistes internationaux de l’éducation, du gouvernement, de la santé publique et de l’économie afin de partager les pratiques d’excellence et de permettre aux communautés africaines locales de fournir des soins de santé durables contre le paludisme.

Exprimez-vous!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles apparentés

Covid-19 : la Caf octroie 120 millions de francs à chacune des 54 fédérations

Lors de sa réunion du jeudi 28 mai 2020 tenue par visioconférence, le Comité d'urgence de la Confédération africaine de football, dirigé par le...

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, un peu plus libres

Les juges de la Cour pénale internationale ont assoupli les conditions de la liberté accordée à l’ancien président ivoirien et à son ex-ministre. A l’heure...

Hirak: Une vague de colère contre le documentaire «Algérie, mon amour»

Diffusé sur France 5 mardi soir, le film de Mustapha Kessous a déchaîné les passions sur les réseaux sociaux. Une diversion bienvenue pour le...

La CPI modifie les conditions de mise en liberté de Gbagbo et Blé Goudé

Dans une décision rendue ce jeudi, la Chambre d'appel de la CPI a décidé de révoquer une partie des conditions de mise en liberté...

CAN 2021: pourquoi un report est plausible mais pas si simple

L’hypothèse d’un report de la prochaine Coupe d’Afrique des nations, prévue du 9 janvier au 6 février au Cameroun, prend de l’ampleur, à cause...

Madagascar: le président se rend à Tamatave, particulièrement touchée par le coronavirus

Madagascar connaît actuellement une flambée de cas de Covid-19, particulièrement à Tamatave, la 2e ville du pays, où le personnel soignant manque de moyens....

Suivez-nous!

1,336FansLike
124FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

RÉCENTS ARTICLES

Opep : la réduction de la production pétrolière examinée par le conseil des gouverneurs

Le conseil des gouverneurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) était en conclave, jeudi 28 mai, à la faveur d'une visioconférence. La...

Parlement : Trois nouveaux textes adoptés au Sénat

C'était au cours d'une séance plénière, présidée par Mme Lucie Milebou Aubusson-Mboussou. En présence de plusieurs membres du gouvernement. Entre autres, le ministre d'État...

Covid-19: Ces PME gabonaises qui résistent à la crise

Pour ne pas se laisser mourir, tout en cherchant à conquérir de nouveaux clients, plusieurs entreprises gabonaises ont pris le pari de se battre...

Owendo : kits alimentaires de Bongo Valentin au 2e arrondissement

Les habitants du 2e arrondissement de la commune d'Owendo reçoivent, depuis lundi, des kits alimentaires, don du Coordonnateur général des Affaires présidentielles, Nourredin Bongo...

Covid-19 : déjà 15 morts au Gabon

Le Gabon a enregistré vendredi 29 mai 2020 son 15ème décès lié au Coronavirus, a annoncé le porte-parole du Comité de pilotage de la...